MINUEE

Le Conseil de sécurité proroge d'un mois la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée

Saluant la réunion de la Commission du tracé de la frontière entre l'Érythrée et l'Éthiopie, le Conseil de sécurité a décidé aujourd'hui de proroger pour une période d'un mois le mandat de la Mission des Nations Unies chargée de surveiller le cessez-le-feu entre les deux pays.

Ethiopie/Erythrée : Kofi Annan salue le résultat de la réunion de la Commission du tracé de la frontière

Convaincu qu'une démarcation « complète et rapide » de la frontière entre l'Ethiopie et l'Erythrée constitue un élément essentiel dans l'établissement de relations pacifiques entre les deux pays, le Secrétaire général s'est félicité aujourd'hui du résultat de la réunion, vendredi à Londres, de la Commission du tracé de la frontière.

Après la mort d'un casque bleu, Kofi Annan demande à l'Erythrée de lever les restrictions "inadmissibles" à la circulation

Après la mort mercredi d'un soldat du contingent indien, le Secrétaire général a renouvelé hier son appel au gouvernement de Érythrée pour qu'il lève au plus vite les restrictions « inadmissibles » et « arbitraires », imposées depuis le mois d'octobre à la Mission des Nations Unies dans le pays, « qui font courir un risque à la vie » de son personnel.

MINUEE : le Conseil de sécurité réitère son appel à la levée des restrictions

Réagissant à la mort d'un casque bleu de la Mission des Nations Unies en Ethiopie et en Erythrée, le Conseil de sécurité a réitéré son appel à la levée des « restrictions inadmissibles imposées » à une opération chargée de préserver le fragile cessez-le-feu.

Ethiopie/Erythrée : le Conseil de sécurité encourage la démarcation de la frontière

Alors que la situation reste très tendue entre l'Ethiopie et l'Erythrée, le Conseil de sécurité a salué aujourd'hui, dans une déclaration présidentielle, la tenue d'une réunion diplomatique entre les parties et les a encouragé à opérer la démarcation, sur le terrain, de leur frontière à l'origine des tensions.

Onze membres locaux de la MINUEE emprisonnés par l'Erythrée

Onze ressortissants érythréens, employés par la Mission des Nations Unies chargée de surveiller le cessez-le-feu entre l'Éthiopie et l'Érythrée, sont toujours détenus par les autorités érythréennes, « ce qui est toujours 11 de trop », a informé aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général.

Ethiopie/Erythrée : une réunion de la Commission de démarcation attendue dans les prochaines semaines

Alors qu'expire bientôt le délai de 30 jours accordé par le Conseil de sécurité à une mission de conciliation américaine avant d'envisager un redéploiement de la Mission des Nations Unies en Ethiopie et en Erythrée, l'ambassadeur des Etats-Unis a indiqué qu'une réunion des parties et de la Commission de démarcation était attendue dans les prochaines semaines.

Ethiopie/Erythrée : les Etats-Unis annoncent une initiative de conciliation

Le Conseil de sécurité attendra le résultat d'une initiative lancée par les Etats-Unis pour engager la mise en œuvre de la délimitation de la frontière entre l'Erythrée et l'Ethiopie avant de se prononcer sur les propositions formulées par le Secrétaire général quant au futur de la Mission des Nations Unies chargée de surveiller le cessez-le-feu.

Ethiopie/Erythrée : le chef des opérations de maintien de la paix salue l'initiative diplomatique américaine

Le responsable des opérations de maintien de la paix de l'ONU s'est félicité aujourd'hui de l'initiative diplomatique des Etats-Unis visant à la démarcation de la frontière entre l'Erythrée et l'Ethiopie, dont la stagnation est à l'origine des récentes mesures prises par l'Erythrée pour limiter le champ d'action de la Mission des Nations Unies.

Ethiopie/Erythrée : situation de plus en plus "intenable", affirme un rapport de l'ONU

Alors que dans son dernier rapport au Conseil de sécurité le Secrétaire général estime que la situation de la Mission des Nations en Éthiopie et en Érythrée est de plus en plus « intenable », cette dernière a annoncé aujourd'hui que la situation militaire dans la zone provisoire de sécurité (TSZ) et les régions voisines demeure tendue et potentiellement explosive.