Mauritanie

Le chef des opérations de paix plaide pour un soutien renforcé à la force conjointe du G5-Sahel

Le chef des opérations de paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, a demandé vendredi au Conseil de sécurité d’apporter un soutien renforcé à la force conjointe du G5-Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), alors que la situation au Sahel reste très volatile.

Afrique de l’Ouest : quatre pays coopèrent dans la gestion du bassin aquifère sénégalo-mauritanien (CEE/ONU)

La Gambie, la Guinée-Bissau, la Mauritanie et le Sénégal se sont engagés, ce mercredi à Genève, à renforcer leur coopération sur la gestion des eaux souterraines partagées, « fondement de la stabilité régionale, du développement durable et de l’adaptation au climat ».

La Côte d'Ivoire et les pays d'asile s'accordent pour mettre fin à la situation des réfugiés ivoiriens

Les gouvernements de la Côte d'Ivoire et des pays accueillant un grand nombre de réfugiés ivoiriens ont signé mardi une déclaration conjointe conduisant à la cessation du statut de réfugié pour la grande majorité d’entre eux, a indiqué l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Ecouter les populations du Sahel, une nouvelle approche pour résoudre la double équation du développement et de la sécurité

A l'issue d'un sommet conjoint du G5 Sahel et de l’ONU qui s'est tenu à Dakar (Sénégal) les 20 et 21 mai, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh Annadif, a appelé à soutenir la Force conjointe du G5 Sahel à travers des contributions obligatoires afin de permettre son intégration dans les opérations de maintien de la paix.

Un Mauritanien nommé à la tête de la mission de l’ONU au Mali

Le Secrétaire général de l’ONU a nommé le Mauritanien El-Ghassim Wane à la tête de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Afrique de l’Ouest et Sahel : l’ONU dresse un tableau mitigé de la situation devant le Conseil de sécurité

Le chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), a dressé un tableau contrasté de la situation dans la région, lundi, devant le Conseil de sécurité.  Mohamed Ibn Chambas a salué l’efficacité de la réponse apportée à la pandémie de Covid-19 et la bonne tenue des élections présidentielles dans cinq pays, regrettant en revanche que l’insécurité continue de régner dans la région.