Mauritanie

Mauritanie : des experts de l'ONU préoccupés par la situation de militants des droits de l'homme emprisonnés

Un groupe d'experts des droits de l'homme des Nations Unies a exprimé mercredi sa grave préoccupation par le fait que des militants mauritaniens emprisonnés en raison de leur rôle présumé dans une manifestation contre les expulsions forcées à Nouakchott, soient ciblés par le gouvernement pour leur plaidoyer anti-esclavagiste.

Mauritanie : l'ONU préoccupée par la condamnation de militants luttant contre l'esclavage

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est déclaré préoccupé par les condamnations à des peines de prison allant de 3 à 15 ans à l'encontre de 23 personnes, dont 13 membres d'une organisation non gouvernementale luttant contre l'esclavage, pour leur rôle présumé dans une émeute en juin.

Mauritanie : l'ONU se félicite de la libération de deux militants des droits humains

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité mercredi de la libération de deux militants des droits humains, Biram Dah Abeid et Brahim Ould Bilal, le 17 mai en Mauritanie, suite à une décision de la Cour suprême.

La Mauritanie risque l'instabilité si ses richesses ne sont pas mieux réparties, selon un expert de l'ONU

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur l'extrême pauvreté et les droits de l'homme, Philip Alston, a déclaré mercredi que la stabilité de la Mauritanie dans une région volatile risquerait d'être compromise à moins que les bénéfices de la croissance ne soient plus équitablement répartis.

Mauritanie : l'ONU déplore la confirmation en appel de la condamnation à mort d'un blogueur pour apostasie

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a déploré mardi la confirmation par une cour d'appel le 21 avril de la condamnation à mort pour apostasie d'un blogueur mauritanien, Mohammad Ould M'Kaitir.

Mauritanie : un expert des droits de l'homme réclame la mise en œuvre effective des garanties contre la torture

L'expert des droits de l'homme des Nations Unies Juan E. Méndez a appelé mercredi les autorités mauritaniennes à mettre en œuvre les lois et les garanties existantes et destinées à protéger tous les suspects et tous les détenus contre la torture et les mauvais traitements.