logement

Ban : Les conditions de vie dans les bidonvilles violent les droits de l'homme

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a estimé lundi que les conditions de vie épouvantables dans les bidonvilles constituaient une violation des droits de l'homme et que l'aide apportée aux habitants pour reconquérir leurs droits renforçait les sociétés et enrayait la dégradation de l'environnement.