liberté de la presse

Myanmar : l’ONU salue la libération des deux journalistes de Reuters

Les Nations Unies ont salué la libération mardi des deux journalistes de Reuters, Kyaw Soe Oo et Wa Lone, au Myanmar.

Le chef de l’ONU appelle à mettre le numérique au service de la liberté d’expression

A l’occasion de la célébration du 70ème anniversaire de l’Association des correspondants accrédités auprès de l’ONU à Genève (ACANU), le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a rendu hommage lundi au travail des journalistes et a appelé à mettre les outils numériques au service de la liberté d’expression.

« Quand un ou une journaliste est pris pour cible, c’est la société tout entière qui en paie le prix » - Guterres

Au cours des 12 dernières années, plus de 1.000 journalistes ont été tués pour avoir exercé leur profession. Cela correspond à un mort tous les quatre jours. Dans neuf cas sur 10, les meurtriers restent impunis.  

Liberté de la presse : Moussa Ngom, journaliste sénégalais, veut participer « à l’éveil des consciences »

Depuis l’âge de 15 ans, Moussa Ngom est passionné par le journalisme. Cette passion vient d’être récompensée par les Nations Unies sous la forme d’un prix que ce jeune journaliste sénégalais, âgé de 24 ans, a reçu récemment pour célébrer la liberté de la presse.

Liberté de la presse : « On a besoin des voix libres et independantes que sont les dessinateurs de presse »

Le dessinateur de presse du quotidien turc d’opposition Cumhuriyet est le lauréat du Prix international du dessin de presse créé en 2012 par la Fondation Cartooning  for Peace/ Dessins pour la paix et la ville de Genève et remis tous les deux ans à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse.

Erythrée : une experte des droits de l'homme appelle à la fin des restrictions imposées aux médias

Alors que le monde marque la Journée de la liberté de la presse ce 3 mai 2018, la Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en Erythrée, Sheila B Keetharuth, a demandé au gouvernement de ce pays de mettre fin aux restrictions paralysantes imposées à la liberté de la presse.