le

L'ONU appelle non seulement à répondre aux besoins humanitaires, mais aussi à les réduire

Un mois après la tenue du premier Sommet humanitaire mondial à Istanbul, les 23 et 24 mai derniers, le Secrétaire général adjoint de l'ONU aux affaires humanitaires, Stephen O'Brien, a appelé la communauté internationale à ne pas se contenter de répondre aux besoins d'assistance des personnes vulnérables dans le monde et à s'efforcer, parallèlement, de réduire leur ampleur.

Face aux besoins humanitaires croissants, l'ONU réclame plus de 16 milliards de dollars

Lors d'un débat au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), consacré aux affaires humanitaires, le Secrétaire général adjoint de l'ONU chargé de ces questions, Stephen O'Brien, a appelé lundi les bailleurs de fonds à financer les besoins croissants en matière d'assistance.

Ban Ki-moon salue le 'tournant' humanitaire pris lors du Sommet d'Istanbul, en avril dernier

Un peu moins d'un mois après la tenue du Sommet humanitaire mondial de l'ONU à Istanbul, en Turquie, le Secrétaire général de l'Organisation, Ban Ki-moon, a fait le point mardi sur les engagements pris à cette occasion, notamment pour garantir une affectation plus souple des fonds humanitaires et la participation accrue des personnes touchées aux décisions.

ISTANBUL : Un exemple de partenariat public-privé efficace entre une entreprise suédoise, une ONG et l'UNESCO

Au second jour du Sommet humanitaire mondial, qui s'est ouvert lundi 23 mai à Istanbul, en Turquie, un Envoyé spécial de l'ONU et une représentante du secteur privé ont présenté mardi un exemple de partenariat innovant entre le secteur public et le secteur privé, qui utilise la technologie pour consolider la paix parmi les jeunes gens en situation de conflit.

ISTANBUL : Pourquoi l'aide humanitaire est en difficulté et comment y remédier, selon Jan Egeland

A Istanbul, en Turquie, le Conseiller spécial de l'Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Jan Egeland, a appelé mardi les bailleurs de fonds, les groupes armés et les gouvernements du monde entier à reconnaitre la neutralité et l'impartialité des acteurs humanitaires, en leur donnant accès à toutes les personnes dans le besoin.

ISTANBUL : La Directrice générale de l'UNESCO défend la cause des journalistes dans un entretien avec l'ONU

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a mis en avant mardi la nécessité d'améliorer la protection des journalistes dans les situations de crise, lors du Sommet humanitaire mondial des Nations Unies à Istanbul, en Turquie.

ISTANBUL : Une représentante des communautés déplacées par Boko Haram appelle à financer davantage les ONG locales

« Quand les personnes déplacées sont arrivées, elles étaient si nombreuses ! », s'est souvenue Aishatu Margima, 59 ans, une infirmière à la retraite de l'Etat d'Adamawa, dans le nord-est du Nigéria.

ISTANBUL : Ban Ki-moon salue les engagements pris lors du Sommet humanitaire et appelle à les mettre en œuvre

Lors de la cérémonie de clôture du premier Sommet humanitaire mondial, qui s'est tenu du 23 au 24 mai à Istanbul, en Turquie, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mardi les centaines d'engagements pris durant cet évènement et a appelé à les mettre en œuvre.

ISTANBUL : A l'ouverture du Sommet humanitaire, Ban Ki-moon appelle à 'façonner un avenir différent'

Lors de la cérémonie d'ouverture du premier Sommet humanitaire mondial, à Istanbul, en Turquie, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Président du pays hôte, Recep Tayyip Erdogan, ont appelé lundi à combler le fossé entre les besoins humanitaires grandissants et les ressources disponibles pour y répondre.

ISTANBUL : Resserrer les liens entre innovation et action humanitaire durant le Sommet, l'exemple de Facebook

En plus de ses sept tables rondes, 15 sessions spéciales et centaines de manifestations parallèles, le Sommet humanitaire mondial, qui se déroule du 23 au 24 mai à Istanbul, abrite également un 'marché de l'innovation', à l'intérieur duquel diverses agences des Nations Unies, organisation non gouvernementales et entreprises privées ont la possibilité de présenter des innovations technologiques liées à l'action humanitaire.