Journalistes

Iraq : l&#39UNESCO condamne l&#39assassinat d&#39un caméraman d&#39Associated Press

Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd'hui l'assassinat du caméraman d'Associated Press Television News (APTN) Saif Fakhri, tué par balles le 1 juin près de son domicile.

Iraq/Afghanistan : nouveaux assassinats de journalistes

Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd'hui le meurtre de quatre journalistes en Iraq et de deux journalistes afghanes.

L&#39UNESCO condamne l&#39assassinat de deux journalistes de radio somaliens

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd'hui l'assassinat de deux journalistes de radio, Abshir Ali Gabre et Ahmed Hassan Mahad.

Le Directeur général de l&#39UNESCO condamne l&#39assassinat de deux reporters iraquiens

Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd'hui l'assassinat d'Alaa Uldeen Aziz et de Saif Laith Yousuf, deux journalistes iraquiens travaillant pour ABC News à Bagdad, tués le 17 mai.

L&#39UNESCO condamne le meurtre de deux journalistes à Gaza

Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné le meurtre de Suleiman Abdul-Rahim al-Ashi et de Mohammad Matar Abdo, journalistes pour le quotidien Palestine, proche du Hamas, assassinés à Gaza le 13 mai.

Iraq : &#39Jamais dans l&#39histoire on n&#39a vu autant de journalistes assassinés&#39, déplore l&#39UNESCO

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a condamné aujourd'hui l'attaque perpétrée le 3 mai contre la radio indépendante Dijla, installée dans le district Al-Jamia à Bagdad, ainsi que les assassinats de journalistes perpétrés le 9 mai près de Kirkouk.