Ivoire

Côte d'Ivoire : le Secrétaire général appelle à mettre en œuvre le plan approuvé par le Conseil de sécurité

Le Secrétaire général a appelé aujourd'hui toutes les parties ivoiriennes à s'engager à mettre en œuvre la résolution 1633 du Conseil de sécurité appelant notamment à la nomination en Côte d'Ivoire d'un Premier ministre et la préparation d'une feuille de route pour l'organisation d'élections présidentielles l'année prochaine.

Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité approuve le maintien au pouvoir du président Gbagbo

Dans une résolution adoptée aujourd'hui à l'unanimité, le Conseil de sécurité a souscrit à la décision de l'Union africaine selon laquelle le président de la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo, demeurera chef de l'État à partir du 31 octobre prochain, face à l'impossibilité d'organiser des élections présidentielles à la date prévue, le 30 octobre, aux côtés d'un Premier ministre « acceptable pour tous ».

Côte d'Ivoire : le chef du Comité des sanctions arrivé à Abidjan

Le président du Comité des sanctions pour la Côte d'Ivoire du Conseil de sécurité, arrivé aujourd'hui à Abidjan, mènera pendant trois jours des consultations qui pourraient l'amener à désigner certains individus responsables d'entraves au processus de paix ou de violations des droits de l'homme dans le pays.

Côte d'Ivoire : prorogation du mandat du Groupe d'experts relatif à l'embargo sur les armes

Le Conseil de sécurité a prorogé aujourd'hui, jusqu'au 15 décembre 2005, le mandat du Groupe d'experts en Côte d'Ivoire chargé d'analyser les informations relatives à l'embargo sur les armes.

L'Union africaine demande au Conseil de sécurité d'endosser son plan pour la Côte d'Ivoire

L'Union africaine a demandé hier au Conseil de sécurité d'endosser les décisions prises lors du sommet d'Addis-Abbeba, qui prévoient notamment le maintien au pouvoir du président Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire après le 30 octobre, en l'absence de la tenue des élections présidentielles prévues, et la nomination d'un Premier ministre « acceptable pour tous ».

Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité adopte le plan de l'Union africaine

Le Conseil de sécurité a approuvé aujourd'hui dans une déclaration présidentielle les décisions prises par l'Union africaine, lors du sommet d'Addis-Abeba, qui prévoient notamment le maintien au pouvoir du président Gbagbo en Côte d'Ivoire et l'organisation d'élections présidentielles dans le pays d'ici au 30 octobre 2006.

Côte d'Ivoire : l'Envoyé de l'ONU demain à Addis-Abeba pour un sommet de l'Union africaine

L'Envoyé de l'ONU pour la Côte d'Ivoire a quitté Abidjan hier pour Addis-Abeba où il participera demain à une réunion du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine consacrée à la situation en Côte d'Ivoire, a annoncé le porte-parole du Secrétaire général.

Côte d'Ivoire : le Secrétaire général appelle à des sanctions individuelles

Alors qu'il est maintenant certains que les élections en Côte d'Ivoire n'auront pas lieu comme prévu le 30 octobre prochain, le Secrétaire général appelle, dans son dernier rapport sur le pays, au rétablissement de la Commission électorale indépendante et à la prise de sanctions ciblées contre ceux qui entravent le processus de paix.

Conseil de sécurité : la visite du Comité sur la Côte d'Ivoire, prélude à de possibles sanctions

Lors d'une déclaration à la presse prononcée hier, le président du Conseil de sécurité a appuyé la visite prochainement en Côte d'Ivoire du président du Comité des sanctions, créé par la résolution 1572, afin de désigner les personnes qui font peser une menace sur le processus de paix et qui pourraient être visées par les sanctions prévues.

Côte d'Ivoire : les déclarations incitant à la haine et à la violence suivies de près par le Comité des sanctions

L'Envoyé de l'ONU en Côte d'Ivoire a lancé hier un avertissement contre les médias de la haine, rappelé que le Comité des sanctions qui doit se rendre prochainement dans le pays suivait de près la question, et prévenu contre toute tentative d'attiser la violence, « à un moment où l'air est plein d'incertitudes et les rues pleines de kalachnikovs ».