Ivoire

Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité condamne les "messages de haine" qui attisent les troubles

Alors que la Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire indiquait aujourd'hui être prête à restaurer le calme à Agboville, au nord d'Abidjan, le Président du Conseil de sécurité a condamné ces attaques et ceux qui les suscitent.

Côte d'Ivoire : l'ONUCI en état d'alerte après une attaque contre l'armée ivoirienne au nord d'Abidjan

La Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire est en état d'alerte suite à l'attaque, dans la nuit du 23 juillet 2005, de la brigade de gendarmerie et du commissariat de police d'Anyama (au nord d'Abidjan) par un groupe d'assaillants non identifiés.

HCR : augmentation du nombre de Libériens rapatriés de Côte d'Ivoire

Un nombre croissant de réfugiés libériens en Côte d'Ivoire opte pour le retour au Libéria grâce au programme de rapatriement volontaire de l'agence de des NAtions Unies pour les réfugiés, qui cite l'amélioration des conditions de sécurité dans leur pays natal comme le principal facteur dans cette décision.

Le Portuguais Antonio Monteiro nommé Haut Représentant pour les élections en Côte d'Ivoire

Le Secrétaire général a annoncé aujourd'hui la nomination de Antonio Monteiro, diplomate portugais, au poste de Haut Représentant pour les élections en Côte d'Ivoire, prévues en octobre prochain.

Côte d'Ivoire : Louise Arbour dénonce la dégradation de la situation des droits de l'homme

La Haute Commissaire aux droits de l'homme des Nations Unies, Louise Arbour, a exprimé sa vive préoccupation à l'égard de « la dégradation progressive de la situation des droits de l'homme en Côte d'Ivoire » et appelé l'ensemble des acteurs politiques à respecter les droits fondamentaux et les chefs militaires à se plier au droit international humanitaire.

Conseil de sécurité : les parties ivoiriennes appelées à appliquer l'Accord de Pretoria sous peine de sanctions individuelles

Le Conseil de sécurité a pris note aujourd'hui de la Déclaration sur la mise en oeuvre de l'Accord de Pretoria sur le processus de paix en Côté d'Ivoire, signée le 29 juin 2005, sous l'égide du Médiateur de l'Union africaine, le Président Thabo Mbeki, et exigé que les parties ivoiriennes appliquent sans délai tous les engagements pris devant la Médiation, sous peine de sanctions individuelles.