Israël

Ban salue la décision d'Israël et des Palestiniens de lancer des négociations directes

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué la décision des dirigeants israéliens et palestiniens de démarrer des négociations directes, estimant qu'il s'agissait d'une "opportunité qui ne devait pas être gâchée".

Le Quatuor appelle Israéliens et Palestiniens à lancer des négociations directes

Les représentants du Quatuor sur le Moyen-Orient (Nations Unies, Fédération de Russie, Etats-Unis et Union européenne) ont réaffirmé vendredi leur soutien à la reprise de négociations directes entre Israéliens et Palestiniens. Ils appellent les deux parties à se réunir pour des négociations directes le 2 septembre prochain à Washington, aux Etats-Unis.

Les discussions israélo-palestiniennes directes vont bientôt reprendre, selon l'ONU

Les efforts en faveur d'une reprise de négociations directes entre Israël et l'Autorité palestinienne sont prêts d'aboutir, a estimé mardi le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Oscar Fernandez-Taranco devant le Conseil de sécurité.

Le Moyen-Orient au centre d'un entretien entre Ban Ki-moon et Hillary Clinton

Le processus de paix au Moyen-Orient et les efforts pour relancer des pourparlers directs entre Israéliens et Palestiniens ont été au centre d'une conversation téléphonique entre le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et la Secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton.

Israël-Liban : après l'échange de tirs, l'ONU organise une rencontre tripartite

Après l'échange de tirs meurtrier survenu mardi entre l'armée israélienne et l'armée libanaise à proximité de la localité d'Aadaissé, au Sud Liban, la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a organisé mercredi une rencontre tripartite avec des représentants des deux armées.

Israël-Liban : échange de tirs à la frontière, l'ONU appelle à la retenue

La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a confirmé l'échange de tirs intervenu mardi entre l'armée israélienne et l'armée libanaise, le long de la frontière entre les deux Etats, à proximité de la localité d'Aadaissé, au Sud Liban. Dans un communiqué, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, appelle les deux parties « à un maximum de retenue ».