Iraq

Lakhdar Brahimi, optimiste malgré tout, met en garde contre les risques de guerre civile en Iraq

Au terme d'une mission en Iraq qu'à la tête de cinq personnes, il estime avoir été fructueuse, le Conseiller spécial du Secrétaire général s'est dit à la fois optimiste en raison du désir de consensus qu'il a rencontré et préoccupé par les dangers de guerre civile qui menacent le pays.

Iraq : « Organiser les élections aussi tôt que possible mais pas plus tôt que possible », indique Lakhdar Brahimi

Pour Lakhdar Brahimi, le chef de l'équipe de l'ONU envoyée en Iraq, il est clair que les Iraquiens, dont le leader chiite Ali al-Sistani, attachent beaucoup d'importance à la tenue d'élections mais qu'organiser des élections crédibles, est un exercice complexe et long et que le Secrétaire général fera, dans une dizaine de jours, les recommandations qui lui semblent appropriées sur la base des informations fournies par la mission.

La sécurité en Iraq actuellement peu propice au retour de l'ONU, selon Kofi Annan

Après que deux attaques massives à la voiture piégée se soient produites en Iraq au cours des dernières 48 heures, le Secrétaire général a déclaré que l'Iraq traversait une phase très difficile et que le rétablissement de la sécurité restait essentiel au retour de l'ONU dans le pays, même si actuellement une équipe, chargée de travailler sur les élections préalables au transfert de souveraineté, s'y trouve actuellement.

Consensus des contacts iraquiens de l'équipe de l'ONU en faveur du suffrage universel direct

Alors que le chef de l'équipe de l'ONU en Iraq, Lakhdar Brahimi, s'est entretenu aujourd'hui, pendant plus de deux heures, avec l'ayatollah Ali al-Sistani, des nombreux contacts de l'équipe émerge un consensus en faveur d'élections législatives et présidentielles au suffrage universel direct. La question qui demeure pendante est à quel moment ces élections seraient-elles possibles.

Iraq : l'équipe de l'ONU poursuit ses entretiens

L'équipe conduite par le Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU a poursuivi ses entretiens aujourd'hui dans le cadre de la mission qui lui a été fixée à savoir définir quel serait le meilleur mode de scrutin pour l'Iraq dans le cadre d'un transfert de souveraineté prévu actuellement pour le 1er juin.

La mission de l'ONU en Iraq a commencé ses entretiens

La mission de l'ONU en Iraq avec à sa tête l'ancien Représentant spécial pour l'Afghanistan et nouveau Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU, Lakhdar Brahimi a commencé à s'entretenir avec les différentes composantes de la société iraquienne.

L'équipe de l'ONU arrivée en Iraq, Kofi Annan souhaite qu'elle aide le pays à sortir de l'impasse politique actuelle

Annonçant l'arrivée de l'équipe de l'ONU à Bagdad, le Secrétaire général de l'ONU a indiqué qu'il espérait qu'elle contribuerait à sortir de l'impasse le processus politique de transition conduisant à la création d'un gouvernement provisoire en Iraq.

Iraq : les recommandations de l'ONU sur les élections envisageables d'ici à la fin février

Le travail de l'équipe de l'ONU en Iraq, dont le chef Lakhdar Brahimi devrait rencontrer prochainement l'ayatollah Al Sistani, se déroule pour l'instant dans des conditions telles que le Secrétaire général de l'ONU a indiqué aujourd'hui qu'il espérait être en mesure de décider dès ce mois-ci des recommandations de l'ONU sur les élections.

Nous avons toujours pensé que l'ONU avait un rôle à jouer en Iraq, déclare Kofi Annan

Sur la mission qui s'apprête à partir en Iraq, le Secrétaire général de l'ONU a indiqué ce matin qu'il s'agissait d'une équipe solide, expérimentée, qui reviendrait une fois sa tâche menée à bien, même si l'ONU compte rester attentive à ce qui ce passe en Iraq et s'il a indiqué avoir toujours pensé que l'Organisation travaillerait un jour avec le gouvernement provisoire iraquien.

Le directeur général de l'UNESCO condamne le meurtre d'un reporter au Pakistan et de ceux de caméramans en Iraq

Le directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné l'assassinat du journaliste pakistanais commis le 29 janvier au Nord-Ouest du Pakistan ainsi que ceux des caméramans de CNN en Iraq.