Iraq

Défaillances dans la sécurité à Bagdad avant le 19 août 2003 : le Secrétaire général sanctionne

Le Groupe, chargé le 4 novembre dernier de déterminer les responsabilités en matière de sécurité pendant la période qui a précédé l'attentat du 19 août 2003 à Bagdad, ayant rendu ses conclusions aujourd'hui, le Secrétaire général Kofi Annan a réclamé et obtenu, entre autres sanctions, la démission du Coordonnateur de l'ONU pour les questions de sécurité.

Arrivée ce matin à Bagdad de la première des équipes de l'ONU

L'une des équipes qui devaient se rendre en Iraq « sans tarder », comme le souhaitait le Conseil de sécurité, est arrivée ce matin à Bagdad, a indiqué aujourd'hui le porte-parole de l'ONU.

Le Conseil appuie l'envoi en Iraq d'équipes de l'ONU conduites par Lakhdar Brahimi

Le Conseil a déclaré ce matin appuyer énergiquement la décision du Secrétaire général d'envoyer en Iraq, le plus tôt possible, son Conseiller spécial, Lakhdar Brahimi, son équipe, et une équipe d'assistance électorale.

Le Secrétaire général dans l'attente du soutien explicite du Conseil de gouvernement iraquien sur le Programme Iraq

Alors que le Secrétaire général de l'ONU s'apprête à nommer une Commission indépendante chargée d'enquêter sur les allégations de corruption portées à l'encontre de feu le Programme « pétrole contre nourriture », il n'a toujours pas obtenu de réponse du Conseil de gouvernement iraquien à sa demande de coopération en la matière.

Kofi Annan condamne le meurtre du chef du Hamas et espère créer une commission d'enquête indépendante sur le Programme Iraq

Répondant à des journalistes ce matin, le Secrétaire général de l'ONU a indiqué que l'assassinat du chef du Hamas était non seulement contraire au droit international mais n'allait pas faciliter la recherche d'une solution pacifique. Il a indiqué par ailleurs qu'il espérait pouvoir mettre en place une Commission d'enquête sur les allégations portées à l'encontre du Programme « pétrole contre nourriture. »

Iraq : Kofi Annan confirme par écrit aux autorités le retour d'une équipe de l'ONU

L'ONU, qui « ne meurt pas d'envie de retourner en Iraq », s'apprête à le faire cependant comme le lui ont demandé le Conseil de gouvernement iraquien et l'administration provisoire et comme le souhaite « une écrasante majorité de la population », ont indiqué ce matin le Secrétaire général de l'ONU et son Conseiller spécial Lakhdar Brahimi.

Kofi Annan prêt à renvoyer une équipe en Iraq aussitôt que c'est « pratiquement faisable »

Réagissant à une lettre du Conseil de gouvernement iraquien qui se félicite de l'aide que pourra apporter l'ONU au processus de constitution d'un gouvernement provisoire ainsi qu'aux préparatifs électoraux, le Secrétaire général de l'ONU a répondu ce soir qu'il était prêt à renvoyer une équipe en Iraq « aussitôt que cela était pratiquement faisable. »

Les projets de l'Iraq menacés par la violence, indique le ministre iraquien devant la Commission des droits de l'homme

Le ministre iraquien qui intervenait dans le cadre de la session de haut niveau de la Commission des droits de l'homme réunie en ce moment à Genève a demandé aux forces de la Coalition d'assumer leur responsabilité et de protéger la population civile tandis que le ministre des droits des l'homme du Maroc faisait valoir que l'expérience récente dans son pays montrait qu'il n'y avait pas d'incompatibilité entre l'islam et les droits de l'homme.

Le rapatriement de ses ressortissants fortement déconseillé par l'Iraq, indique le HCR

Les autorités iraniennes ont expressément demandé à l'agence de l'ONU pour les réfugiés de ne pas encourager et encore moins de contraindre les rapatriements d'Iraquiens en raison de la situation dans le pays et jusqu'à ce que la situation s'améliore, indique aujourd'hui le HCR.

Kofi Annan, indique qu'une nouvelle résolution du Conseil de sécurité sur l'Iraq n'est pas exclue

Dans un contexte international modifié par la nouvelle donne espagnole et ses implications possibles en Iraq, le Secrétaire général de l'ONU a déclaré ce matin qu'une nouvelle résolution du Conseil sur l'Iraq n'était pas exclue.