Iran

Turquie : l'ONU offre son soutien suite au tremblement de terre meurtrier 

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s'est dit profondément attristé par les « pertes de vies humaines et la destruction de biens » causées par un tremblement de terre d'une magnitude de 6,8 qui a secoué l'est de la Turquie dans la nuit de vendredi à samedi.  

Crash d’un avion ukrainien en Iran : le chef de l’ONU exprime sa tristesse

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est dit profondément attristé par le crash d'un avion de ligne ukrainien peu après son décollage de l'aéroport de Téhéran, en Iran, mercredi.

Frappes iraniennes sur deux bases en Iraq : l’ONU appelle à nouveau à la retenue et à éviter une guerre

Après que l’Iran a frappé deux bases abritant des troupes américaines en Iraq en représailles à l’assassinat du général Soleimani, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé une nouvelle fois mercredi les pays concernés à un maximum de retenue et à éviter une guerre.

Le Journal d'ONU Info du 7 janvier 2020

Au menu :

Le chef de l’ONU António Guterres a lancé lundi un appel à la désescalade alors que les tensions se sont accrues entre l’Iran et les Etats-Unis

Audio -
10'

Tensions entre Iran et Etats-Unis : le chef de l’ONU appelle à arrêter l’escalade et à relancer le dialogue

Alors que les tensions se sont fortement accrues entre les Etats-Unis et l’Iran ces derniers jours, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé lundi à arrêter l’escalade et à relancer le dialogue.

Menaces contre des sites culturels iraniens : la cheffe de l’UNESCO reçoit l’ambassadeur d’Iran

La Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a reçu lundi Ahmad Jalali, Ambassadeur d’Iran auprès de l’agence onusienne, et a discuté des tensions au Moyen-Orient, en particulier en ce qui concerne le patrimoine et la culture.

Le chef de l’ONU appelle à la retenue après la mort d’un général iranien tué par un raid américain en Iraq

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé à la retenue après la mort d’un général iranien tué par un raid américain à Bagdad, en Iraq, estimant que le monde ne pouvait pas se permettre une nouvelle guerre dans le golfe Persique.