Hygiène

Un membre du personnel d'une clinique dentaire à Beijing, en Chine, porte un équipement de protection contre le coronavirus.
Unsplash/H.Shaw

70% des infections liées aux soins de santé peuvent être évitées grâce à la prévention (OMS)

La pandémie de Covid-19 et d'autres grandes épidémies récentes ont montré à quel point les établissements de santé peuvent contribuer à la propagation des infections, nuisant aux patients, au personnel de santé et aux visiteurs, si l'on n'accorde pas suffisamment d'attention à la prévention et à la lutte contre les infections, a averti vendredi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Des élèves, membres de la brigade de santé devant les latrines de l'école primaire Dikolelayi à Kananga,dans la province du Kasaï-Occidental, en République démocratique du Congo (RDC)
© UNICEF/Vincent Tremeau

En RDC, l’UNICEF et le gouvernement veulent mettre fin à la défécation en plein air

A l’occasion de la Journée mondiale des toilettes (19 novembre), le ministère de l’environnement et du développement durable de la République démocratique du Congo (RDC) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont lancé une feuille de route dont l’objectif est d’éradiquer d’ici 2030 la défécation à l’air libre sur toute l’étendue du plus vaste pays d’Afrique subsaharienne.

Des enfants d'une école au Cambodge se lavent les mains à l'aide d'une installation d'eau fournie par l'UNICEF.
© UNICEF/Antoine Raab

Le nouveau Fonds pour l'assainissement et l'hygiène permettra d’accroître les investissements, selon l’ONU

Le Fonds pour l'assainissement et l'hygiène sera essentiel pour accroître considérablement les investissements afin que chacun puisse bénéficier de services d'assainissement, a déclaré la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies lors du lancement mardi de ce nouveau mécanisme de financement destiné à injecter des milliards de dollars dans le secteur de l'assainissement.

Un jeune garçon boit de l'eau fraîche d'un puits dans un village du nord du Laos.
PNUD/A. Rogers

Eau, assainissement et hygiène : les dirigeants mondiaux appellent à agir contre la Covid-19

Les chefs d'État, de gouvernement et les dirigeants des agences des Nations Unies, des institutions financières internationales, de la société civile, du secteur privé,  de la recherche et de l'apprentissage se mobilisent autour d'un appel à la priorisation de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène dans la réponse contre la Covid-19.

Le Journal d'ONU Info du 30 janvier 2020

Au menu :

Le Comité d’urgence de l’OMS se réunit pour faire le point sur la menace que représente l’épidémie de coronavirus au niveau mondial

Le Conseil de sécurité discute de la situation en Libye alors que les combats ont repris à Tripoli

Le chef des opérations de paix de l’ONU a conclu une visite de cinq jours au Mali

En dossier, un responsable d’une ONG au Mali nous explique l’importance d’un projet de construction de latrines pour mettre fin à la défécation en plein air.

 

Présentation : Jérôme Bernard

Audio
10'
Alors que la population nigériane s'accroit, des efforts sont en cours pour s'assurer que la défécation en plein air n'augmente pas.
© WSSCC/Jason Florio

De l'importance des toilettes : l'impact transformateur de l'élimination de la défécation en plein air

Mettre fin à la défécation en plein air plutôt que dans les toilettes aura des « avantages transformationnels » pour les personnes les plus vulnérables du monde, selon le Conseil de concertation pour l'approvisionnement en eau et l'assainissement (WSSCC), l'organisme partenaire de l'ONU pour l'assainissement.

Un enfant se lave le visage au Soudan du sud
UNICEF/Meyer

Le manque d'installations de base pour l'eau menace des millions de vies dans le monde (ONU)

Plus de deux milliards de personnes sont exposées à de graves risques sanitaires parce qu'il n'y a pas d'eau potable dans un centre médical sur quatre dans le monde, ont déclaré mercredi deux agences onusiennes dans un appel lancé aux pays pour qu'ils fassent davantage pour prévenir la transmission des infections traitables qui peuvent devenir mortelles si elles ne sont pas lavées ou rincées.