Hariri

Seul un Tribunal spécial pourra mettre fin à l&#39impunité au Liban, déclare Amine Gemayel à l&#39ONU

« C'est la vérité que nous cherchons, pas la vengeance », a assuré aujourd'hui à New York, Amine Gemayel, ancien Président libanais et père de Pierre Gemayel, assassiné à Beyrouth en novembre dernier, défendant la mise en place du Tribunal spécial pour le Liban.

Affaire Hariri: signature de l&#39Accord sur la mise en place du Tribunal spécial pour le Liban

L'ONU a signé aujourd'hui un accord avec le Liban concernant l'établissement d'un Tribunal spécial pour le Liban visant à juger les auteurs de l'attentat qui a causé la mort de l'ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri ainsi que d'une quinzaine d'autres attentats depuis 2004 dans le pays.

L&#39affaire Hariri entre dans une phase &#39délicate&#39 sur fond politique &#39explosif&#39

L'enquête sur l'assassinat de Rafic Hariri est sur le point d'entrer dans une phase délicate et complexe qui exige de la discrétion, indique le dernier rapport de Serge Brammertz publié aujourd'hui alors que le climat tendu au Liban remet en question la mise en place d'un tribunal international pour juger les auteurs de ce crime.

Affaire Hariri : le Conseil de sécurité approuve le projet de statut d&#39un tribunal international

En l'absence d'opposition d'un de ses membres, le Conseil de sécurité a donné aujourd'hui son feu vert au projet de tribunal international destiné à juger les auteurs de l'assassinat de Rafic Hariri ainsi que de 22 autres personnes, le14 février 2005 à Beyrouth, tel que convenu entre le Secrétariat de l'ONU et le gouvernement libanais.

Affaire Hariri : l&#39enquête confirme l&#39attentat suicide, affirme Serge Brammertz

Serge Brammertz, le procureur responsable de l'enquête internationale dans l'assassinat qui a causé la mort de l'ex-Premier ministre Rafic Hariri et de 22 autres personnes, le 14 février 2005 à Beyrouth, a présenté aujourd'hui les conclusions de son troisième rapport au Conseil de sécurité, confirmant la thèse d'un attentat suicide.

Affaire Hariri : le troisième rapport Brammertz transmis au Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a reçu hier le troisième rapport de Serge Brammertz, chef de la Commission d'enquête internationale sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, à Beyrouth le 14 février 2005, a indiqué aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général.

Affaire Hariri : Serge Brammertz reconduit pour six mois

Le Secrétaire général a reconduit pour six mois Serge Brammertz à la tête de la Commission d'enquête internationale sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri et de 20 autres personnes.

Affaire Hariri : le Conseil de sécurité proroge d'un an la Commission d'enquête

Le Conseil de sécurité a décidé aujourd'hui de proroger d'un an le mandat de la Commission d'enquête internationale (CEI) sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri et de 22 autres personnes, répondant à la demande formulée par le gouvernement libanais et le chef de la CEI.

Affaire Hariri : des 'progrès considérables' dans l'enquête, affirme Serge Brammertz

Présentant aujourd'hui devant le Conseil de sécurité le 4e rapport intérimaire de la Commission d'enquête des Nations Unies sur l'attaque qui a tué Rafic Hariri et 22 autres personnes, Serge Brammertz, chef de l'enquête, a fait état de « progrès considérables » notamment pour établir les conditions de l'explosion d'un engin de près de 1.200 kg de TNT.

Affaire Hariri : des progrès dans l'enquête, affirme Serge Brammertz devant le Conseil de sécurité

Le chef de la Commission d'enquête internationale (CEI) sur l'assassinat de l'ex-Premier ministre libanais, Rafic Hariri, a présenté aujourd'hui au Conseil de sécurité un nouveau rapport intérimaire des progrès accomplis, tant sur de nouvelles pistes que sur le cadre juridique de la coopération avec la Syrie.