Habitat

Journée de l'Habitat : d'ici à 2050, 3 milliards d'être humains risquent de vivre dans des taudis

Alors qu'en 2050, six milliards de personnes pourraient vivre dans des villes, le Secrétaire général a prévenu aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale de l'Habitat, qu'il faudrait mettre un terme aux politiques d'exclusion si l'on ne voulait pas que la moitié d'entre eux ne vivent dans des taudis.

Dans une démocratie, personne ne peut empêcher les migrations vers les villes, prévient l'Envoyée de l'ONU au Zimbabwe

L'Envoyée spéciale de l'ONU au Zimbabwe, aujourd'hui à Hwange et demain de retour à Harare, la capitale du pays, poursuit sa mission d'enquête sur les destructions massives de bidonvilles entreprises par les autorités, rappelant le caractère fondamental de la liberté de mouvement et l'impossibilité matérielle et juridique d'empêcher les populations de migrer vers les villes.

Zimbabwe : l'Envoyée de l'ONU prolonge sa visite jusqu'à vendredi

L'Envoyée spéciale de l'ONU au Zimbabwe doit se rendre aujourd'hui à Bulawao, la deuxième ville du pays, et poursuivra sa mission jusqu'à vendredi, dont le but est d'examiner l'impact des récentes et massives destructions de bidonvilles entreprises par les autorités du pays, au nom d'une « opération de rétablissement de l'ordre » mais jetant dans la rue quelque 200.000 personnes, en violation des droits fondamentaux à l'habitat.

Zimbabwe : l'Envoyée de l'ONU entend enquêter sur les décès causés par les expulsions forcées

Poursuivant sa visite sur les expulsions forcées par le gouvernement de milliers d'habitants des bidonvilles au Zimbabwe, l'Envoyée de l'ONU a exprimé son souhait d'enquêter sur les morts causées par ces opérations et exposé aux ministres concernés la politique des Nations Unies pour améliorer les bidonvilles en concertation avec la population.

Zimbabwe : l'Envoyée de l'ONU rencontre Robert Mugabe

L'Envoyée spéciale de l'ONU pour les questions relatives aux établissements humains au Zimbabwe, Anna Kajumulo Tibaijuka, a rencontré Robert Mugabe, président du Zimbabwe, dans le cadre de sa mission qui est d'examiner l'impact des récentes et massives destructions de bidonvilles par les autorités du pays, en violation des droits fondamentaux à l'habitat.