Guéhenno

RDC : Jean-Marie Guéhenno appelle les Congolais à s'unir autour du processus électoral

Arrivé hier à Kinshasa pour une visite de dix jours en République démocratique du Congo (RDC), le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix a appelé aujourd'hui le peuple congolais à s'unir autour du processus électoral en cours dans le pays et à s'engager dans la reconstruction.

Ethiopie/Erythrée : le chef des opérations de maintien de la paix salue l'initiative diplomatique américaine

Le responsable des opérations de maintien de la paix de l'ONU s'est félicité aujourd'hui de l'initiative diplomatique des Etats-Unis visant à la démarcation de la frontière entre l'Erythrée et l'Ethiopie, dont la stagnation est à l'origine des récentes mesures prises par l'Erythrée pour limiter le champ d'action de la Mission des Nations Unies.

Afghanistan : l'ONU évalue son rôle dans le pays au cours des cinq prochaines années

Présent hier à la cérémonie d'inauguration du nouveau Parlement afghan à Kaboul, le responsable des opérations de maintien de la paix de l'ONU a indiqué aujourd'hui qu'il procédait à une évaluation du rôle de l'ONU dans le pays au cours des cinq prochaines années, dans la perspective de la conférence des donateurs qui aura lieu à Londres en janvier 2006.

Ethiopie/Erythrée : le chef des opérations de maintien de la paix envoyé en mission d'évaluation

Le Secrétaire général a décidé d'envoyer le chef du département des opérations de maintien de la paix, Jean-Marie Guéhenno ainsi que le Conseiller militaire de l'ONU, le général Randir Kumar Mehta, en Ethiopie et en Erythrée, afin d'évaluer la situation sur le terrain après que l'Erythrée a exigé le départ de tout le personnel occidental de la Mission de l'ONU.

L'Afghanistan dans l'attente d'un nouveau gouvernement et confronté au défi des élections de 2005

Alors que l'Afghanistan attend la constitution d'un nouveau gouvernement représentatif de la diversité du pays, le succès de l'élection présidentielle ne doit pas cacher les difficultés que soulèveront les élections parlementaires de 2005, a prévenu aujourd'hui devant le Conseil de sécurité le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix.

R.D. du Congo : renforcer la Mission de l'ONU, régler la question des Interahamwe

Le chef des opérations du maintien de la paix a confirmé qu'il existait un réel danger pour la République démocratique du Congo (RDC), le Burundi et le Rwanda d'être entraînés dans une spirale de violence et que cette situation justifiait le renforcement de la Mission de l'ONU en RDC mais aussi de « régler une fois pour toute la question des Interahamwe. »

L'ONU va étudier l'envoi de troupes supplémentaires en R.D. du Congo

Alors que des manifestations anti-ONU se sont propagées en République démocratique du Congo (RDC), après l'annonce de la prise de la ville de Bukavu par les forces armées entrées en dissidence, le chef du maintien de la paix a indiqué aujourd'hui que ces forces avaient quitté la ville et qu'il était très possible que les troupes de l'ONU en RDC soient renforcées.

La priorité : régler la question des Interahamwe en R.D. du Congo, déclare le chef du maintien de la paix de l'ONU

Alors que des combats font s'opposer troupes gouvernementales et éléments armés dissidents à Bukavu, dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), qu'un observateur militaire de l'ONU a été tué à 50 km de là, le responsable du maintien de la paix déclare que les deux priorités du pays sont d'intégrer l'armée et de régler « une fois pour toutes » la question des groupes rwandais ayant pris part au génocide de 1994 qui se trouvent encore en RDC.

Pour le chef du maintien de la paix en R.D. du Congo, un changement important est visible

« Nos moyens se renforcent et les options de ceux qui résistent au processus se rétrécissent » a déclaré hier le chef du maintien de la paix à Bukavu en République démocratique du Congo (RDC) ajoutant que le démarrage de la Mission de l'ONU au Burundi allait apporter un élément de plus au contrôle des groupes armés dans la région.

R.D. du Congo : le chef du maintien de la paix à l'ONU mesure le chemin et ce qu'il reste à accomplir

« Je suis certain qu'il n'y a aucune mission de maintien de la paix où je me sois rendu plus souvent » a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, lors de son arrivée à Kinshasa, hier soir. « Si je le fais, c'est parce que, pour les Nations Unies, le processus de paix en République Démocratique du Congo demeure une priorité fondamentale », a-t-il ajouté.