Guéhenno

La priorité : régler la question des Interahamwe en R.D. du Congo, déclare le chef du maintien de la paix de l'ONU

Alors que des combats font s'opposer troupes gouvernementales et éléments armés dissidents à Bukavu, dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), qu'un observateur militaire de l'ONU a été tué à 50 km de là, le responsable du maintien de la paix déclare que les deux priorités du pays sont d'intégrer l'armée et de régler « une fois pour toutes » la question des groupes rwandais ayant pris part au génocide de 1994 qui se trouvent encore en RDC.

Pour le chef du maintien de la paix en R.D. du Congo, un changement important est visible

« Nos moyens se renforcent et les options de ceux qui résistent au processus se rétrécissent » a déclaré hier le chef du maintien de la paix à Bukavu en République démocratique du Congo (RDC) ajoutant que le démarrage de la Mission de l'ONU au Burundi allait apporter un élément de plus au contrôle des groupes armés dans la région.

R.D. du Congo : le chef du maintien de la paix à l'ONU mesure le chemin et ce qu'il reste à accomplir

« Je suis certain qu'il n'y a aucune mission de maintien de la paix où je me sois rendu plus souvent » a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, lors de son arrivée à Kinshasa, hier soir. « Si je le fais, c'est parce que, pour les Nations Unies, le processus de paix en République Démocratique du Congo demeure une priorité fondamentale », a-t-il ajouté.