Guéhenno

L'Afghanistan dans l'attente d'un nouveau gouvernement et confronté au défi des élections de 2005

Alors que l'Afghanistan attend la constitution d'un nouveau gouvernement représentatif de la diversité du pays, le succès de l'élection présidentielle ne doit pas cacher les difficultés que soulèveront les élections parlementaires de 2005, a prévenu aujourd'hui devant le Conseil de sécurité le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix.

R.D. du Congo : renforcer la Mission de l'ONU, régler la question des Interahamwe

Le chef des opérations du maintien de la paix a confirmé qu'il existait un réel danger pour la République démocratique du Congo (RDC), le Burundi et le Rwanda d'être entraînés dans une spirale de violence et que cette situation justifiait le renforcement de la Mission de l'ONU en RDC mais aussi de « régler une fois pour toute la question des Interahamwe. »

L'ONU va étudier l'envoi de troupes supplémentaires en R.D. du Congo

Alors que des manifestations anti-ONU se sont propagées en République démocratique du Congo (RDC), après l'annonce de la prise de la ville de Bukavu par les forces armées entrées en dissidence, le chef du maintien de la paix a indiqué aujourd'hui que ces forces avaient quitté la ville et qu'il était très possible que les troupes de l'ONU en RDC soient renforcées.

La priorité : régler la question des Interahamwe en R.D. du Congo, déclare le chef du maintien de la paix de l'ONU

Alors que des combats font s'opposer troupes gouvernementales et éléments armés dissidents à Bukavu, dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), qu'un observateur militaire de l'ONU a été tué à 50 km de là, le responsable du maintien de la paix déclare que les deux priorités du pays sont d'intégrer l'armée et de régler « une fois pour toutes » la question des groupes rwandais ayant pris part au génocide de 1994 qui se trouvent encore en RDC.

Pour le chef du maintien de la paix en R.D. du Congo, un changement important est visible

« Nos moyens se renforcent et les options de ceux qui résistent au processus se rétrécissent » a déclaré hier le chef du maintien de la paix à Bukavu en République démocratique du Congo (RDC) ajoutant que le démarrage de la Mission de l'ONU au Burundi allait apporter un élément de plus au contrôle des groupes armés dans la région.

R.D. du Congo : le chef du maintien de la paix à l'ONU mesure le chemin et ce qu'il reste à accomplir

« Je suis certain qu'il n'y a aucune mission de maintien de la paix où je me sois rendu plus souvent » a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, lors de son arrivée à Kinshasa, hier soir. « Si je le fais, c'est parce que, pour les Nations Unies, le processus de paix en République Démocratique du Congo demeure une priorité fondamentale », a-t-il ajouté.

Côte d'Ivoire : le chef du maintien de la paix à l'ONU réclame des actes concrets en faveur de la paix

Entre les casques bleus et la force Licorne, il y aura bientôt près de 11 000 hommes déployés en Côte d'Ivoire, a déclaré le chef du maintien de la paix de l'ONU. A cet effort de la communauté internationale, les parties ivoiriennes doivent répondre par un engagement réel en faveur du processus de paix.

Le chef des opérations de la paix, en visite en Côte d'Ivoire, déclare être là pour relancer le processus de paix

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, qui est arrivé hier à Abidjan en visite officielle, a déclaré, peu après son arrivée à l'Aéroport Félix Houphouët Boigny, être là pour discuter avec les responsables ivoiriens de la façon de relancer le processus de paix.

Le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU en visite officielle en Côte d'Ivoire

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de la paix de l'ONU se rend demain en Côte d'Ivoire dans le cadre d'une mission de haut niveau visant à appuyer le processus de paix et de réconciliation.

Kosovo : les élections annoncées pour le 23 octobre lors de la visite du chef des missions de la paix de l'ONU

Au terme d'une visite de cinq jours au Kosovo, « probablement plus longue » que la durée habituelle de ses déplacements dans les missions, le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU a souligné qu'il s'agissait d'une « période cruciale pour le Kosovo » tandis que l'Envoyé spécial pour la province indiquait que les prochaines élections législatives se tiendraient le 23 octobre.