GIEC

RETOUR SUR 2018 - Limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C requiert des changements radicaux

En octobre 2018, les gouvernements ont approuvé à Incheon, en Corée du Sud, le rapport sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °Celsius produit par le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

2018 en passe d’être la quatrième année la plus chaude enregistrée, selon l’OMM

L’année 2018 devrait figurer au quatrième rang des années les plus chaudes jamais enregistrées, a alerté jeudi l’Organisation météorologique mondiale (OMM) dans un rapport rendu public avant la conférence de l’ONU sur le climat (COP24).

Limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degré requiert des changements radicaux mais pas impossibles (GIEC)

Les gouvernements ont approuvé à Incheon, en Corée du Sud, le rapport sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °Celsius produit par le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Les Etats examinent le dernier rapport du GIEC sur les effets d’un réchauffement planétaire à 1,5°C

Réunis à Incheon, en Corée du Sud, les délégués de 195 pays se penchent depuis lundi sur le dernier rapport des scientifiques du GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

Face à la certitude de l'origine anthropique des changements climatiques, l'ONU appelle à une réponse globale

Une action mondiale de lutte contre les changements climatiques est indispensable, ont déclaré vendredi plusieurs hauts responsables de l'ONU, à la lumière des conclusions présentées par un comité scientifique, pour lequel il est « extrêmement probable » que la principale cause du réchauffement planétaire observé depuis 1950 est d'origine humaine.

Changement climatique : le GIEC estime que l'enquête indépendante renforcera ses travaux

Les procédures du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) sont conformes aux standards scientifiques, même si une réforme de sa structure doit être menée pour améliorer l'indépendance et l'impact de ses travaux, a estimé lundi le Conseil interacadémique (CIA).

COUP DE PROJECTEUR : Lutter contre le changement climatique dans la vie quotidienne

Voyageant aux quatre coins de la planète pour convaincre les sceptiques de la nécessité de combattre le changement du climat, Rajendra Pachauri, le président du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), contribue à son corps défendant aux émissions de gaz à effet de serre et il doit trouver d'autres moyens pour réduire son empreinte carbone.