Genève

Si la technologie façonne l'avenir, ce sont les êtres humains qui décident de ses usages, a affirmé Kofi Annan aujourd'hui à Genève

Evoquant le potentiel des technologies de l'information et de la communication, le Secrétaire général de l'ONU a aussi mis en avant les risques de fractures qu'elles posent à la communauté mondiale et a appelé à s'embarquer dans la société de l'information en reconnaissant qu'il s'agissait d'une entreprise qui transcendait sa dimension technologique.