Force conjointe du G5 Sahel

L’ONU insiste sur le rôle crucial de la Force conjointe du G5 Sahel pour lutter contre le terrorisme

Le chef des opérations des paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, a souligné mardi devant le Conseil de sécurité le rôle crucial joué par la Force conjointe du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad) dans la lutte contre les groupes terroristes au Sahel.

🎙️ Bulletin ONU Info du 18 mai 2021

Force conjointe du G5 Sahel | Violences au Mozambique | Conférence sur le désarmement. 

Audio -
5'

G5 Sahel : le chef des opérations de paix de l’ONU appelle à travailler dans la complémentarité

La Force conjointe du G5 Sahel demeure un élément essentiel de la lutte contre les groupes armés extrémistes mais aussi contre d'autres problèmes transfrontaliers, dont la traite des personnes, les marchandises illicites, les armes et les drogues, dans la région.

Audio -
1'3"

Mali : le Conseil de sécurité condamne l’attaque meurtrière contre la MINUSMA

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné l’attaque meurtrière perpétrée vendredi contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) dans le nord-est du pays.

Mali : l’ONU appelle à rester unis et engagés face à la crise multiforme

Lors d’une réunion ministérielle du Conseil de Sécurité sur le Mali tenue jeudi, le Secrétaire général de l’ONU a affirmé qu’il était essentiel de faire preuve d’un engagement « collectif et durable », de suivre une approche « globale commune » et d’apporter un soutien continu à la Mission des Nations Unies dans le pays (MINUSMA) dont le mandat expire fin juin.

G5 Sahel : le soutien de la MINUSMA est crucial mais a atteint ses limites

Le chef des opérations de la paix de l’ONU a plaidé vendredi devant le Conseil de sécurité pour un programme de soutien international complet à la Force conjointe du G5 Sahel et à mieux financer l’appui que lui fournit la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA).

Mali : le Conseil de sécurité de l’ONU appelle à accélérer la mise en œuvre de l’accord de paix

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a appelé à accélérer « d'urgence » la mise en œuvre de l'accord de paix et de réconciliation au Mali et salué la « Coalition pour le Sahel » contre le terrorisme proposée lors du sommet de Pau par la France et les pays du G5 Sahel.

Mali : le Conseil de sécurité exprime son impatience face à la lenteur de la mise en œuvre de l’accord de paix

Alors que la situation sécuritaire au Sahel se détériore, la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali a besoin d’être accélérée, ont affirmé les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies dans une déclaration à la presse publiée jeudi soir.