femmes

Violence contre les femmes : le mariage forcé poursuivi comme crime contre l'humanité

A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, commémorée hier, le Secrétaire général de l'ONU a attiré l'attention sur le fait qu'en mai, une décision du tribunal pour la Sierra Leone permettait de poursuivre le mariage forcé en tant que crime contre l'humanité tandis que la Haut Commissaire aux droits de l'homme et l'Experte de l'ONU sur cette question rappelaient qu'en dépit de décennies de lutte, la violence contre les femmes restait peut-être la violation la plus répandue des droits humains.