FAO

La lutte contre la faim permet de réduire les risques d'obésité, selon un rapport de la FAO

Les pays en développement notamment sont menacés d'un risque double d'obésité, celui lié à la malnutrition de la femme enceinte qui « programme » une dérive ultérieure vers l'obésité et celui découlant d'un mode d'alimentation qui se rapproche de celui des pays développés, selon un rapport de la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation, qui conclut que la lutte contre la faim et la malnutrition chez les femmes enceintes et les enfants permet de prévenir le premier de ces risques.

La FAO organise les 12 et 13 février une conférence internationale sur le riz

Une conférence internationale, dont le but est de mobiliser la communauté internationale pour affronter les questions les plus pressantes auxquelles doit faire face le secteur rizicole mondial, qui nourrit plus de la moitié de la planète, se tiendra les 12 et 13 février 2004 au siège de la FAO, l'agence de l'ONU pour l'agriculture, à Rome.

Grippe aviaire : les experts réunis à Rome préconisent la vaccination

Au terme d'une réunion de deux jours, les experts internationaux en santé animale et humaine, réunis en cellule de crise au siège de la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, à Rome, ont préconisé une stratégie ciblée incluant la vaccination des volailles pour enrayer la grippe aviaire.

La grippe aviaire poursuit sa progression en Asie, indique la FAO

Malgré la mobilisation des efforts, la grippe aviaire poursuit sa progression dans les régions productrices de volailles de certains pays d'Asie, indique la FAO, l'agence de l'ONU pour l'agriculture, qui réclame une aide d'urgence de 1,6 million de dollars pour 4 d'entre eux.

Grippe aviaire: le succès de l'éradication dépend de l'abattage massif pour l'instant insuffisant

Les petits éleveurs traînent à mettre en oeuvre l'abattage massif, actuellement le moyen le plus efficace pour éliminer le virus, souligne aujourd'hui la FAO, l'agence de l'ONU pour l'agriculture, qui estime que les pays pauvres en particulier ont besoin d'une aide financière extérieure et de conseils pour mener à bien la lutte contre la grippe aviaire.

Crise du café au Nicaragua : programme d'aide et de reconversion soutenu par la FAO

Au Nicaragua, la FAO, l'agence de l'ONU pour l'agriculture, aide le gouvernement à soutenir les petits producteurs de café ruinés par la crise internationale du secteur et prépare avec les autorités de Managua une reconversion de la production fondée sur l'amélioration des qualités et la recherche de nouveaux marchés.

La peste aviaire se propage en Asie de l'Est, indique la FAO

Alors que des centaines de milliers de poulets ont été abattus au Vietnam, la peste aviaire, cette maladie qui n'affectait jusqu'à présent que les volatiles et commencent à faire des victimes chez les humains, touche désormais la Corée du Sud et le Japon, prenant ainsi une dimension régionale qui préoccupe la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture.

Vache folle : le contrôle du bétail dans de nombreux pays n'est pas encore suffisant, affirme la FAO

L'agence de l'ONU estime que le cas de vache folle aux Etats-Unis met en évidence le fait que les pays ont encore besoin de mieux vérifier l'absence d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), appelée communément maladie de la vache folle, dans leur bétail.

Tassement du tabagisme d'ici à 2010 sauf dans les pays en développement, indique la FAO

La demande de tabac devrait augmenter au niveau mondial, jusqu'en 2010 du fait de la croissance démographique, mais à un rythme moins soutenu que par le passé. Seuls les pays en développement conserveraient une production en hausse et un nombre de fumeurs en augmentation, selon un nouveau rapport que vient de publier l'agence de l'ONU pour l'agriculture.

La 32e Conférence de la FAO s'achève après avoir voté un budget biennial de 749 millions de dollars en partie versé en euros

La Conférence de la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, a achevé sa 32e session aujourd'hui après avoir adopté un budget réduit de 51 millions de dollars en termes réels mais alimenté en euros et dollars pour atténuer la baisse du dollar et après avoir décidé de réduire les mandats de ses futurs directeurs généraux.