Eruption du volcan Nyiragongo

🎙️ Bulletin ONU Info du 10 juin 2021

Travail des enfants | Volcan Nyiragongo en RDC | Conférence du désarmement.

Au menu de ce bulletin :

- Le travail des enfants frappe 160 millions de filles et garçons (OIT et UNICEF)
- Volcan Nyiragongo en RDC : les travailleurs humanitaires cherchent à réunir les enfants séparés par le volcan avec leurs parents
- Les garanties de sécurité pour les Etats non dotés d’armes nucléaires discutées à la Conférence du désarmement

 

Audio
5'
Suite à l’éruption volcanique du mont Nyiragongo, survenue le 22 mai, l’UNICEF a signalé que plus de 150 enfants avaient été séparés de leurs familles et que plus de 170 enfants étaient portés disparus alors que des personnes fuyaient la ville de Goma
© UNICEF/Olivia Acland

Eruption du Nyiragongo en RDC : les déplacés regagnent lentement Goma et les besoins sont nombreux (HCR)

Trois semaines après l’éruption du volcan Nyiragongo à Goma dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), qui a déplacé des centaines de milliers de personnes, les déplacés rentrent lentement, les besoins sont nombreux et les ressources limitées, a fait valoir, mercredi, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).  

Audio
1'17"

🎙️ Bulletin ONU Info du 9 juin 2021

Personnes déplacées au Sahel | Ratko Mladiç | Volcan Nyiragongo en RDC.
 
Au menu de ce bulletin :
•    les violences dans les pays du Sahel déplacent les populations et accroissent les besoins humanitaires.
•    Condamnation définitive de Ratko Mladiç par la Cour pénale internationale (CPI)
•    RDC : Situation des personnes déplacées par le volcan Nyiragongo et en quête de logement

 

Audio
5'
© UNICEF/Jean-Claude Wenga

Eruption du Nyiragongo en RDC : les déplacés retournent désormais progressivement à Goma, les humanitaires s'activent

Trois semaines après l’éruption du volcan Nyiragongo dans l’Est de la RDC, les autorités ont donné cette semaine le feu vert pour un retour progressif des populations.  Les déplacés rentrent désormais à Goma.

Le gouvernement et les agences humanitaires, dont l’agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), s’activent pour subvenir à leurs besoins, y compris ceux d’au moins 4.000 d’entre eux qui auraient perdu leur maison.

Blaise Sanyila est chargé d’information au HCR en RDC et témoigne de la situation depuis Goma.

 

Audio
1'17"
Suite à l’éruption volcanique du mont Nyiragongo, survenue le 22 mai, l’UNICEF a signalé que plus de 150 enfants avaient été séparés de leurs familles et que plus de 170 enfants étaient portés disparus alors que des personnes fuyaient la ville de Goma
© UNICEF/Olivia Acland

Eruptions du mont Nyiragongo en RDC : des milliers d’habitants quittent la zone volcanique de Goma (OCHA)

Des milliers d’habitants de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), sont déplacés et en mouvement après que les autorités ont ordonné l’évacuation des zones menacées par de nouvelles éruptions volcaniques du mont Nyiragongo, a annoncé vendredi le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

La lave de l'éruption volcanique du mont Nyiragongo s'écoule vers la ville de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo.
© UNICEF/Olivia Acland

RDC : près de 400.000 personnes pourraient être déplacées par une nouvelle éruption du volcan près de Goma, selon l'UNICEF

Craignant que l'un des volcans les plus actifs au monde puisse à nouveau entrer en éruption en République démocratique du Congo (RDC), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a averti jeudi que près de 400.000 personnes, dont 280.000 enfants, pourraient être déplacées et avoir besoin de protection ou de soutien, si l'exode actuel se poursuit.

MONUSCO/Kevin Jordan

Eruption du Nyiragongo : la MONUSCO et la communauté humanitaire apportent leur soutien aux autorités

Dès les premières heures de l’éruption du volcan Nyiragongo, près de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, les hélicoptères et drones de la MONUSCO étaient dans les airs, avec les experts de l’Observatoire volcanologique de Goma, pour mener les premiers vols de reconnaissance. 

Objectif : suivre les mouvements de la lave en vue de donner les premières informations qui pouvaient mettre la population de Goma hors danger. 

Depuis que la lave a cessé de couler, les vols ont continué, à la fois pour évaluer la menace et les besoins humanitaires.

Audio
1'12"