émissions de gaz à effet de serre

Après la pandémie, une reprise verte est essentielle pour combler le fossé de l'action climatique (ONU)

Une reprise verte à la suite de la pandémie pourrait réduire jusqu'à 25 % des émissions de gaz à effet de serre prévues pour 2030 et rapprocher le monde de l'objectif de 2 °C de réchauffement des températures fixé par l'Accord de Paris sur le climat, selon un nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).