drogue

ONUDC : les amphétamines sont la drogue la plus répandue après le cannabis

Les stimulants de type amphétamine (STA) comme l'ecstasy et la méthamphétamine sont désormais les drogues les plus répandues au niveau mondial après le cannabis, selon une étude de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) publiée mardi.

L'ONUDC signe un accord avec l'Organisation de Shanghai

L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et l'Organisation de coopération de Shanghai (SCO) ont signé mardi un protocole d'accord afin de promouvoir les partenariats sur une série de domaines comme la santé, la sûreté et la sécurité.

Pakistan : l'ONU lance un programme de prise en charge des toxicomanes

Afin de réduire l'impact social et sanitaire de la dépendance à la drogue au Pakistan, l'Office des Nations Unies pour la drogue et le crime (ONUDC) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont lancé vendredi un programme d'accès aux soins et de prise en charge des toxicomanes dans ce pays.

Trafic de drogues : l'ONU renforce sa coopération avec le Tadjikistan

Le Directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov, a salué mercredi le renforcement de la coopération avec le Tadjikistan dans la lutte contre le trafic de drogues dans le pays et la région d'Asie centrale.

Sept pays d'Afrique de l'Ouest et le Brésil, partenaires de l'ONU contre le trafic de drogue

Selon les estimations du Bureau de l'ONU pour les drogues et le crime (ONUDC), entre 30 et 100 tonnes de cocaïne ont transité par l'Afrique occidentale en 2009, confirmant que cette région est devenue l'une des nouvelles plateformes du trafic international de cocaïne en provenance d'Amérique Latine et à destination de l'Europe.

Drogue : un expert de l'ONU dénonce l'inefficacité de la répression pénale

De nombreuses violations des droits de l'homme sont le résultat d'une approche pénale trop répressive qui prime largement dans les politiques de contrôle international des drogues, a indiqué mardi le Rapporteur spécial sur le droit des personnes à jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible, Anand Grover.

Le nouveau chef de l'ONUDC veut placer santé et justice au cœur de son action

En prenant ses fonctions à la tête de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov, a exprimé sa volonté de placer l'accès à la santé, la protection des droits humains et la promotion de la justice au cœur de l'action de l'agence.

La Colombie s'attaque au problème de la consommation locale de drogue

La Colombie est depuis longtemps reconnue comme l'un des principaux pays producteurs de drogue et l'un des principaux fournisseurs du marché international. Pendant longtemps, la consommation locale de drogue a été perçue comme marginale, mais de nouvelles données montrent que le nombre de consommateurs de drogues illicites a fortement augmenté dans ce pays. Les autorités s'inquiètent en particulier de l'accroissement de la consommation de cocaïne et d'héroïne chez les jeunes générations.

Création de la première école internationale de lutte contre la corruption

Le premier établissement d'enseignement supérieur entièrement dédié à la lutte contre la corruption ouvrira ses portes en septembre à Laxenburg, en Autriche. Baptisé International Anti-Corruption Academy (AIAC), il est le fruit d'un partenariat entre l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), l'Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL), le gouvernement autrichien et l'Office européen de lutte antifraude.

Drogue : l'ONUDC soutient la coopération entre les pays voisins de l'Afghanistan

L'Afghanistan est l'épicentre de la production mondiale d'opium, mais le trafic et la criminalité générés par cette industrie touchent tous les pays de la région. A l'ouest, la République islamique d'Iran est devenue le principal pays de transit de la contrebande d'opium et d'héroïne. Au sud et à l'est, le commerce illicite des drogues contribue à la déstabilisation du Pakistan. Au nord, les pays d'Asie centrale sont sur la route de la Fédération de Russie qui consomme 20% de l'héroïne afghane.