désinformation

Retour sur l’année 2020 : lutter contre les informations fausses et trompeuses sur la Covid-19

Alors que l'incertitude, la peur et l'anxiété persistent dans le monde face à la pandémie de Covid-19, l’ONU souligne la légitimité de ces préoccupations et promet d’écouter attentivement les citoyens du monde entier et de les aider à faire la distinction entre les fausses informations et celles qui sont exactes, fondées sur la science.

Informer est devenu un métier à haut risque

Fake news, arrestation de journalistes, pression contre certains médias. Dans de nombreuses régions du monde, informer est devenu un métier à haut risque.

Audio -
12'12"

🎙️ Edition spéciale ONU Info du 26 novembre 2020

Cette édition spéciale d’ONU Info est consacrée à la pandémie de Covid-19.

Audio -
5'

Extorsion, guerre biologique et terrorisme : un rapport de l'ONU dénonce l'exploitation de la pandémie par les extrémistes

Les criminels et les extrémistes violents exploitent la pandémie pour construire leurs réseaux de soutien, saper la confiance dans le gouvernement et même armer le virus, selon un rapport publié mercredi par l'Institut interrégional de recherche des Nations Unies sur la criminalité et la justice (UNICRI).

🎙️ Bulletin ONU Info du 11 novembre 2020

Amina Mohammed au Nigéria | Police de proximité au Mali | Lutte contre la désinformation sur les réseaux sociaux. 
 
Au menu de ce bulletin : 
-La Vice-Secrétaire générale de l’ONU entame sa visite en Afrique de l’Ouest par le Nigéria. 

Audio -
5'

Covid-19 : l'ONU invite à marquer une pause avant de partager des informations

A l’ère des réseaux sociaux, les informations se répandent comme une traînée de poudre et la pandémie de Covid-19 a déclenché une avalanche de fausses informations postées en ligne. Elles rendent la lutte contre le virus d’autant plus difficile : les réseaux sociaux sont devenus le principal vecteur de désinformation, avec des répercussions politiques, sanitaires et économiques.

 

Pour Melissa Fleming, il faut aider les gens à repérer les fausses informations sur la Covid-19

Alors que l'incertitude, la peur et l'anxiété persistent dans le monde face à la pandémie de Covid-19, l’ONU souligne la légitimité de ces préoccupations et promet d’écouter attentivement les citoyens du monde entier et de les aider à faire la distinction entre les fausses informations et celles qui sont exactes, fondées sur la science.

Covid-19 : « les gens ont des préoccupations légitimes et nous voulons les écouter et répondre à ces craintes »

Alors que l'incertitude, la peur et l'anxiété persistent dans le monde face à la pandémie de Covid-19, l’ONU souligne la légitimité de ces préoccupations et promet d’écouter attentivement les citoyens du monde entier et de les aider à faire la distinction entre les fausses informations et celles qui sont exactes, fondées sur la science.

Réfléchissez avant de partager : cela permet de mettre fin à la désinformation virale sur le coronavirus

Dans le cadre de l'initiative « Vérifié » l'ONU lance la campagne Pause¸ qui invite les utilisateurs des réseaux sociaux à s'arrêter et à réfléchir à ce qu'ils vont partager. L'idée est que ce moment de réflexion servira à rejeter les contenus qui sont faux, qui n'ont rien à voir avec la science ou les faits avérés et qui empêchent le dialogue serein dont toute société a besoin pour traiter efficacement de la Covid-19.

L'ONU lance l'initiative « Vérifié » pour lutter contre la désinformation sur la Covid-19

Une nouvelle initiative des Nations Unies vise à repousser la vague de mensonges et de haine qui s'est élevée parallèlement à la pandémie de Covid-19, en donnant aux populations du monde entier les moyens de partager des informations précises pour aider à sauver des vies et promouvoir la solidarité mondiale.