Décolonisation

Décolonisation : les succès de l’ONU peuvent être source d’inspiration aujourd’hui

Depuis le début des années 1960, le Comité spécial de la décolonisation des Nations Unies a « accompagné de nombreux territoires dans leur cheminement » vers l’indépendance, s’est félicité jeudi le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, à l'ouverture de la session 2019 de cette instance.

La Quatrième Commission reste déterminée à ce que les derniers territoires colonisés soient libérés

Au-delà de son rôle historique en matière de décolonisation, la Quatrième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies couvre aujourd’hui un large éventail de sujets, dont l’utilisation pacifique de l’espace extra-atmosphérique.

Le Comité spécial de l’ONU sur la décolonisation en mission de visite en Nouvelle-Calédonie

Le Comité spécial des Nations Unies sur la décolonisation effectue sa seconde mission de visite officielle en Nouvelle-Calédonie et à Paris du 12 au 19 mars.

La décolonisation des 17 territoires non-autonomes existants demeure une priorité – ONU

Le Comité spécial chargé d'étudier la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux a débuté jeudi sa session 2018 au siège de l’ONU à New York.

Faisons avancer l'agenda de décolonisation, dit Ban, pour l'ouverture du séminaire des Caraïbes

À l'occasion du séminaire régional des Caraïbes pour la mise en œuvre de la Troisième décennie internationale pour l'éradication du colonialisme qui se tient à Quito, en Equateur, du 28 au 30 mai, le Secrétaire général s'est félicité mardi que le rôle du Comité spécial de la décolonisation des Nations Unies soit au cœur des discussions.

L'Assemblée générale place la Polynésie française sur la liste des territoires à décoloniser

L'Assemblée générale a adopté ce vendredi sans vote une résolution affirmant « le droit inaliénable de la population de la Polynésie française à l'autodétermination et à l'indépendance ».

Ban encourage le Comité des Vingt-Quatre à accélérer les processus de décolonisation

Le Secrétaire général Ban Ki-moon a affirmé jeudi que les risques posés par les changements issus de la décolonisation sont préférables à l'inertie et au statu quo qui prévalent dans les 16 territoires non autonomes inscrits sur la liste de l'ONU.

Les situations coloniales sont dépassées et doivent être réglées, insiste Ban Ki-moon

« L'achèvement du processus de décolonisation nécessitera des efforts concertés de toutes les parties concernées: d'abord et avant tout, du Comité spécial, des puissances administrantes et des peuples des territoires non-autonomes », a déclaré jeudi le Secrétaire général, Ban Ki-moon, en ouverture de la session 2011 du Comité spécial de l'ONU sur la décolonisation, au siège de l'organisation, à New York.

Décolonisation : l'ONU célèbre les 50 ans de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance

A l'occasion du cinquantenaire de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rappelé mardi qu'en 1960, l'ONU ne comptait que 99 États membres dont quatre pays africains contre 192 aujourd'hui soulignant ainsi le grand mouvement d'indépendance qui a traversé le 20e siècle.

Le voeu de Kofi Annan : faire progresser la décolonisation des 16 territoires encore non-autonomes au 21e siècle

Ouvrant aujourd'hui la session 2004 du Comité de la décolonisation en affirmant le caractère anachronique de la colonisation au 21e siècle, le Secrétaire général de l'ONU a souhaité que le processus de décolonisation des 16 territoires encore non-autonomes progresse pendant l'année à venir.