Côte

Côte d'Ivoire : 7.400 audiences relatives à la nationalité de la population ont eu lieu dans le pays

La division électorale de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) annonce aujourd'hui des progrès notables dans le processus d'identification de la population en vue des élections générales.

Côte d'Ivoire : la Mission remet trois sites de désarmement au gouvernement

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a procédé samedi dernier à la remise de trois sites de désarmement au gouvernement ivoirien dans la ville de Ferkessedougou, dans le Nord du pays.

Côte d&#39Ivoire : le Secrétaire général salue le partenariat entre le président et le Premier ministre

Dans son rapport sur la situation de la Côte d'Ivoire depuis le 1er octobre dernier, le Secrétaire général s'est félicité du partenariat entre le Président et le Premier ministre pour la mise en oeuvre de l'Accord de Ouagadougou. Il a également demandé la prorogation du mandat de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) jusqu'au 15 janvier 2009.

Côte d&#39Ivoire : l&#39ONU salue la signature des accords complémentaires de Ougadougou

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a salué la signature des accords complémentaires de Ouagadougou qui permettront d'organiser des élections dans le pays d'ici juin 2008.

Côte d'Ivoire : L'ONUCI condamne toute violation du cessez-le-feu

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), après l'attaque menée dans la nuit de dimanche à lundi à Gohitafla, dans le centre-ouest du pays, par des combattants issus de l'ex-rébellion, condamne « fermement », mercredi dans un communiqué, « toute violation du cessez-le-feu, toute destruction de son matériel » et déplore « toute menace à l'encontre de son personnel ».

Le Conseil prêt à prendre des mesures contre ceux qui bloqueraient l'accord de paix en Côte d'Ivoire

Le Conseil de sécurité a réaffirmé ce soir la responsabilité individuelle de chacun des acteurs ivoiriens pour assurer la mise en oeuvre complète de l'Accord de Linas-Marcoussis et s'est dit tout à fait disposé à prendre toutes les nouvelles mesures nécessaires à l'encontre des individus qui bloqueraient la pleine application de l'Accord de Linas-Marcoussis.

Côte d'Ivoire : la Mission de l'ONU prête à apporter immédiatement son concours au Gouvernement de réconciliation nationale

« Sachez que l'ONUCI [Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire] est prête à apporter immédiatement tout son concours au Gouvernement de réconciliation nationale et à la Commission nationale de désarmement selon le mandat qu'elle a reçu du Conseil de sécurité, à la demande du Président de la République de Côte d'Ivoire qui en connaît toutes les dispositions » a lancé « aux hommes et femmes de bonne foi de Côte de Côte d'Ivoire » le chef de l'ONUCI.

Kofi Annan appelle les parties ivoiriennes à reprendre immédiatement le dialogue politique

Le Secrétaire général a exprimé aujourd'hui sa profonde préoccupation à l'égard de l'évolution « regrettable » de la situation en Côte d'Ivoire au cours des derniers jours après que le Président ivoirien a annoncé qu'il suspendait tout soutien aux forces de l'opposition et que les Forces Nouvelles ont fait savoir qu'elles quittaient Abidjan pour Bouaké.

La tuerie planifiée de civils en Côte d'Ivoire doit faire l'objet d'enquêtes criminelles indépendantes, conclut le rapport de l'ONU

La « tuerie aveugle de civils innocents », qui aurait fait au moins 120 morts en Côte d'Ivoire à partir du 25 mars dernier, doit faire l'objet d'enquêtes criminelles et une Commission d'enquête dotée des moyens nécessaires doit être mise en place, indique dans son rapport, publié aujourd'hui par l'ONU, la Commission d'enquête du Haut Commissariat de l'ONU pour les droits de l'homme.

Côte d'Ivoire : le Conseil demande que les auteurs de violation des droits de l'homme rendent des comptes

Les membres du Conseil de sécurité, qui ont pris connaissance ce matin du rapport du Haut Commissariat aux droits de l'homme sur les violations commises à Abidjan lors des manifestations des 25 et 26 mars derniers, ont exprimé leur détermination à faire rendre des comptes aux auteurs de violations des droits de l'homme en Côte d'Ivoire.