congo

RDC : arrestation d'un responsable présumé des viols de masse

Dans le cadre d'une action conjointe menée par les autorités congolaises et la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), le 'Lieutenant-colonel' Mayele appartenant au groupe armé Maï Maï Cheka a été appréhendé mardi dans la région de Walikale au Nord-Kivu dans l'est du pays.

RDC : l'ONU publie un rapport sur les crimes perpétrés entre 1993 et 2003

Après plus de 10 ans de conflits, la République démocratique du Congo (RDC) a besoin d'une réforme du système judiciaire qui permette de juger les crimes perpétrés entre 1993 et 2003, a souligné vendredi la Haute commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, à l'occasion de la publication d'un rapport identifiant les plus graves violations des droits de l'homme dans ce pays pendant cette période.

RDC : un panel nommé pour écouter les victimes de violences sexuelles

Un panel de personnalités de haut niveau a été constitué par la Haute Commissaire des Nations Unies aux Droits de l'Homme, Navi Pillay, afin d'écouter les victimes de violences sexuelles en République Démocratique du Congo (RDC).

Pour le Congo, une ONU réformée est le cadre idéal de la gouvernance mondiale

« Plus que jamais il nous faut revenir aux idéaux qui ont inspiré les pères fondateurs de la Société des Nations et des Nations unies, remettre la morale au centre des relations internationales ; c'est ce monde auquel nous aspirons, c'est ce monde que nous devons bâtir », a déclaré vendredi le ministre des Affaires étrangères de la République du Congo, Basile Ikouebe, dans une allocution prononcée lors du débat annuel de la 65ème Assemblée générale de l'ONU.

RDC : un rapport décrit la sauvagerie des viols de masse début août dans l'est

L'ampleur et la sauvagerie des viols de masse perpétrés par plusieurs groupes armés entre le 30 juillet et le 2 août dans la région de Walikale à l'est de la République démocratique du Congo (RDC) défient l'entendement, a déclaré la Haute commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, à la suite de la publication vendredi d'un rapport préliminaire sur ces viols par le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme (BCNUDH) en RDC.

RDC : de nouveaux civils tués par des rebelles de la LRA

Au moins six civils ont été tués cette semaine dans des attaques perpétrées dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) par les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), dont le chef Joseph Kony est sous le coup d'un mandat d'arrêt délivré en 2005 par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

La RDC affirme qu'elle s'efforce d'éradiquer l'insécurité

Le Président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila Kabange, a affirmé jeudi que les autorités congolaises s'efforçaient « d'éradiquer l'insécurité » et de « renforcer l'Etat de droit » pour notamment mettre fin à la violence faite aux femmes, dans un discours à l'ouverture du débat annuel de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York.

RDC : le Représentant de l'ONU inquiet des violences dans l'est

Le Représentant Spécial de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC) et Chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), Roger Meece, s'est dit mercredi « profondément préoccupé par la violence qui règne actuellement au Nord Kivu, y compris la série des tueries qui se sont déroulées récemment dans cette province ».

RDC : le HCR fournit des cartes d'identité à 173.000 refugiés pour renforcer leur droit

Des cartes d'identité congolaises ont été distribuées à plus de 173.000 réfugiés en République démocratique du Congo (RDC) par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et les autorités nationales.

RDC : le Conseil de sécurité réclame des poursuites contre les auteurs de viols

Le Conseil de sécurité a une nouvelle fois condamné fermement vendredi « les viols collectifs perpétrés dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) à la fin du mois juillet et en août » et a demandé « instamment » aux autorités congolaises « de veiller à ce que les auteurs de ces crimes terribles fassent rapidement l'objet de poursuites impartiales »