congo

R.D. du Congo : renforcement de la MONUC, création d'une brigade de l'Ituri et embargo sur les armes, décidés par le Conseil

Le Conseil de sécurité a décidé ce matin, à l'unanimité, de renforcer le mandat de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC) en portant son effectif autorisé à 10 800 éléments et en l'autorisant « à utiliser tout les moyens nécessaires » pour s'acquitter de son mandat dans l'Ituri et les Kivus. Il a également autorisé le déploiement d'une brigade dans l'Ituri et décidé d'un embargo sur les armes et l'assistance militaire à l'encontre de tous les groupes armés congolais ou étrangers dans les Kivus et l'Ituri.

La MONUC enquête sur une cargaison d'armes saisie en R.D. du Congo

La Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC) a lancé une enquête sur une cargaison d'armes saisie à Béni qui aurait été destinée aux groupes armés de l'Ituri, la province du Nord-Est ravagée par les combats.

Nouveaux massacres en R.D. du Congo : des « actes d'une sauvagerie innommable » pour la Mission de l'ONU

Les nouveaux massacres de villageois qui se sont produits en Ituri, dans le Nord-Est de la République démocratique du Congo, ont été qualifiés d'actes « d'une sauvagerie innommable » par la Mission de l'ONU sur place qui affirme qu'ils ne resteront pas impunis.

De nouvelles attaques de villages constatées par la Mission de l'ONU en R.D. du Congo

Une équipe de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC) s'est rendue à une cinquantaine de km de Bunia, dans deux villages du Nord-Est du Congo, où elle a pu constater que quelque 250 maisons avaient été brûlées à la suite de violentes attaques par des milices locales qui auraient également fait plusieurs dizaines de morts.

Conseil de sécurité : le représentant de l'Union européenne appuie le renforcement de la Mission de l'ONU en R.D. du Congo

Devant le Conseil de sécurité réuni aujourd'hui pour débattre de la situation en République démocratique du Congo (RDC), l'envoyé de l'Union européenne, Javier Solana, a appuyé l'augmentation des effectifs de la Mission de l'ONU en RDC ainsi que le renforcement de son mandat et a affirmé la détermination de l'Union de soutenir le processus de paix et la reconstruction du pays pour laquelle elle a adopté un programme de 205 millions d'euros.

Kofi Annan salue la mise en place du nouveau gouvernement d'unité nationale en R.D. du Congo

Le Secrétaire général de l'ONU, M. Kofi Annan, a salué aujourd'hui, à l'occasion de l'investiture de ses quatre Vice-présidents, la mise en place du nouveau gouvernement d'unité nationale de la République démocratique du Congo (RDC) qui donne corps selon lui à la vision de paix formulée en 1999 dans l'accord de Lusaka.

R.D. du Congo : arrivée « historique » des chefs rebelles à Kinshasa

L'arrivée à Kinshasa de deux dirigeants des principaux mouvements rebelles à la veille de leur investiture est saluée par la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC) comme une étape historique.

R.D. du Congo : les premières troupes du Bangladesh arrivent lundi à Bunia

Une première compagnie du contingent du Bangladesh destiné à prendre la relève de la Force multinationale est attendue lundi prochain à Bunia, dans le Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé la Mission de l'ONU dans le pays.

Le nouveau Représentant de l'ONU en R.D. du Congo annonce l'arrivée de 3 000 Casques bleus à Bunia

Arrivé à Kinshasa samedi, le nouveau Représentant spécial pour la République démocratique du Congo (RDC), s'est rendu dès le lendemain à Bunia où il a annoncé l'arrivée, dans les semaines qui viennent, de quelque 3 000 soldats de la MONUC destinés à relayer la force multinationale d'urgence.

L'envoi d'une force de l'ONU robuste à Bunia est vitale, selon le chef du maintien de la paix de l'ONU

Décrivant ce matin, devant le Conseil de sécurité, une situation améliorée à Bunia, dans le Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis l'arrivée de la Force multinationale intérimaire d'urgence, le responsable du maintien de la paix à l'ONU a estimé « vital » le déploiement d'une force de l'ONU robuste venant relayer fin août la Force multinationale tandis qu'à l'unisson avec le responsable aux droits de l'homme venu présenter les résultats des enquêtes sur les massacres des derniers mois dans la région, il réclamait la fin de l'impunité pour les auteurs de ces crimes.