Commerce

La FA0 signale une mutation des marchés après l'écroulement des ventes de boeuf et de poulet dans certains pays

Depuis l'apparition de la grippe aviaire, l'écroulement de la demande sur les poulets et les oeufs entraîne une perte estimée supérieure à 2,2 millions de dollars par jour pour l'industrie avicole. Conjuguée aux suspicions qu'ont fait naître quelques cas de vaches folles, le phénomène provoque un déclin d'environ un tiers de la demande des exportations mondiales de viande, soit 6 millions de tonnes, a souligné aujourd'hui l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture.