Commerce

Une nouvelle étude de l'ONU analyse les rapports entre règles commerciales et santé publique

Une étude publiée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) reconnaît aux pays le droit de prendre des mesures restreignant les importations ou les exportations de produits si ces dispositions s'avèrent nécessaires pour protéger la santé des hommes, des animaux ou des plantes. "Lorsque (les pays) libéralisent les services, ils gardent le droit de les réglementer afin d'atteindre les objectifs de la politique nationale dans des domaines comme celui de la santé", précise le document.