civils

Les travailleurs migrants confrontés à un risque accru de décès et de blessures (OIM)

Les migrants, qui occupent souvent des emplois plus dangereux, sont exposés à un risque de blessure et de décès plus élevé que les autres travailleurs, a indiqué vendredi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), plaidant pour davantage de données sur les circonstances des décès pour mettre en place des politiques qui garantissent leur sécurité.

Yémen : le conflit s'éternise et il n'y a pas de solution miracle, estime l'envoyé de l'ONU

Les complexités de la guerre qui dure depuis des années au Yémen « se multiplient à mesure que le conflit s'éternise », a déclaré vendredi au Conseil de sécurité le nouvel émissaire de l'ONU pour ce pays, ajoutant qu'il ne se faisait « aucune illusion sur la difficulté de la tâche » à accomplir.

RDC : plus de 1.200 civils tués, 1.100 violés et plus d’un million de déplacés dans l’Est du pays (HCR)

Les violences commises contre des civils par des groupes armés continuent à coûter des vies et à déplacer des milliers de civils dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), s’est alarmée vendredi l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), relevant que des millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire urgente dans cette partie orientale du pays.

🎙️ Bulletin d'ONU Info du 9 septembre 2021

  • Yémen : les belligérants continuent d’infliger d’intolérables souffrances aux civils
  • Sahel : la bioénergie, un modèle économique bénéfique et durable
  • Mali : les vaccins pourraient réduire de 70% les hospitalisations liées au paludisme
Audio -
5 minutes

Les outils pour protéger les civils dans les conflits existent, mais pas la volonté de les appliquer (ONU)

Le cadre juridique international et les outils sont tous là pour protéger les civils pris dans un conflit et il est désormais temps pour les gouvernements et les groupes armés de les appliquer, a déclaré mardi le chef de l'humanitaire de l'ONU au Conseil de sécurité.

Le chef de l'ONU réaffirme sa solidarité avec le Niger, alors qu'une deuxième attaque meurtrière secoue le pays

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a réaffirmé le soutien et la solidarité de l'Organisation avec le Niger, alors qu’une deuxième attaque meurtrière contre des civils en moins d'une semaine a secoué la nation ouest-africaine, tuant au moins 137 civils. Profondément choqué et indigné, l'UNICEF déclare de son côté que les attaques doivent cesser, une fois pour toutes.

Syrie : l’ONU condamne des attaques meurtrières contre des civils dans le nord-ouest du pays

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le Bureau des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) ont condamné la récente vague d'attaques sanglantes dans le nord-ouest de la Syrie, dans le gouvernorat d'Alep et près de Bab al Hawa, à la frontière avec la Turquie.

Un chef rebelle de l’Armée de résistance du Seigneur reconnu coupable de crimes contre l'humanité en Ouganda par la CPI

Un ancien chef de guerre ougandais dont les forces ont attaqué des camps de déplacés à travers l'Ouganda, a été reconnu ce jeudi coupable de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI).

En Afghanistan, les pourparlers de paix n’ont pas fait ralentir le nombre de victimes civiles (ONU)

Le nombre de civils tués et blessés dans le conflit en Afghanistan n'a pas ralenti depuis le début des pourparlers de paix, a indiqué mardi la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

Afghanistan : l’ONU condamne l’attaque contre des civils lors d’un mariage à Kaboul

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et la Mission de l’ONU en Afghanistan ont fermement condamné aujourd’hui l’attentat terroriste perpétré le 17 août lors d'une cérémonie de mariage à Kaboul.