Chimique

Attaques à l'arme chimique : le chef de l'ONU rappelle qu'il ne peut y avoir d'impunité pour ces crimes

A l'occasion du 20ème anniversaire de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a prévenu que les progrès réalisés dans ce domaine sont menacés.

Ban appelle les six pays non-signataires à adhérer à la Convention sur les armes chimiques

A l'occasion de la Journée mondiale du souvenir des victimes de guerre chimique qui est célébrée mardi, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé que tout emploi d'armes chimiques, dans quelque circonstance que ce soit, constitue une violation grave du droit international.

Ban rend hommage aux victimes des guerres chimiques

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rendu hommage jeudi aux victimes des conflits où des armes chimiques ont été utilisées à l'occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes des guerres chimiques.

Ban salue l'Iraq pour son adhésion à la Convention sur les armes chimiques

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mardi le dépôt par l'Iraq de son instrument d'accession à la Convention sur l'interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l'emploi des armes chimiques et sur leur destruction.

Kofi Annan : pour réduire l'accès des terroristes aux armes chimiques, ratifier la Convention

Sept ans après l'entrée en vigueur de la Convention sur les armes chimiques, des progrès ont été réalisés dans la destruction des arsenaux déclarés, mais des Etats clés restent en dehors de la Convention. Un instrument pourtant vital pour renforcer la sécurité nationale, selon le Secrétaire général de l'ONU qui a appelé, lors de la 9e session des Etats parties à la Convention, les Etats qui ne l'ont pas fait à la ratifier.

L'inscription supplémentaire de produits chimiques dangereux à la Convention de Rotterdam en phase d'étude préliminaire à Genève

L'ajout de nouveaux produits, selon la procédure dite « de consentement préalable », à la liste des produits chimiques et pesticides dangereux qui font l'objet d'un commerce international, dans le cadre de la Convention de Rotterdam, est actuellement soumis à l'examen du Comité provisoire d'étude des produits chimiques de la Convention.

La Convention de Rotterdam sur les produits chimiques entrera en vigueur le 24 février 2004

Avec la ratification de l'Arménie, la Convention de Rotterdam qui réglemente le commerce international des produits chimiques et pesticides dangereux, rassemble désormais les 50 adhésions nécessaires à son entrée en vigueur qui deviendra effective dans 90 jours, indique un communiqué des agences de l'ONU pour l'agriculture et l'environnement.