Cameroun

Wala Matari, survivante du terrorisme au Cameroun, sur la voie de la reconstruction

« Si je rencontre un combattant de Boko Haram et que j'ai de la force et un couteau dans la main, je lui trancherai la gorge et le sang coulera ! Parce que cela me rend malade chaque fois que je me souviens de la souffrance que j'ai subie ».