Burundi

L'ONU continue d´acheminer l´aide humanitaire aux Burundais déplacés suite aux récents affrontements

Deux semaines d'affrontements entre deux groupes rebelles rivaux ont provoqué le déplacement d'environ 50 000 civils dans l'Est et le Nord-Ouest de la capitale burundaise, Bujumbura. Le Programme alimentaire mondial de l'ONU (PAM) a pu fournir une aide alimentaire à environ 18 000 personnes déplacées dans la commune de Mpanda et à 41 000 autres dans la commune de Mubimbi.

Des milliers de personnes ayant fui la reprise des combats au Burundi inaccessibles à l'aide humanitaire

La détérioration de la situation au Burundi entrave les efforts humanitaires destinés aux milliers de personnes ayant fui les secteurs où sévissent à nouveau les combats, les incendies et le pillage, a signalé aujourd'hui l'agence alimentaire de l'ONU.

Retour des réfugiés dans la capitale du Burundi rendue à un « calme relatif »

Un "calme relatif" est revenu à Bujumbura, selon l'ONU, ce qui entraîne le retour d'une partie de la population qui avait fui la capitale du Burundi assiégée la semaine dernière par des forces rebelles.

Combats meurtriers dans la capitale du Burundi, indique un envoyé de l'ONU

Des tirs de mortier dirigés vers la capitale du Burundi, Bujumbura, lors de violents affrontements opposant des rebelles aux forces gouvernementales auraient fait jusqu'à 20 morts depuis lundi et entraîné le déplacements de milliers de Burundais, indique un représentant de l'ONU sur place.

Le Conseil de sécurité condamne la vague de violence au Burundi

Condamnant vigoureusement l'offensive lancée contre la capitale, l'attaque du cantonnement de Muyange et l'enlèvement de 4 parlementaires burundais, le Conseil de sécurité a demandé aux protagonistes de rechercher un règlement pacifique à leurs différends et de respecter leurs engagements.

Burundi : la Rapporteuse spéciale de l'ONU appelle à l'arrêt des combats et au respect des populations civiles

Face à la recrudescence de la violence en particulier depuis que de nouveaux affrontements ont éclaté le 7 juillet dans la région de Bujumbura et dans la capitale, la Rapporteuse spéciale sur les droits de l'homme au Burundi lance un appel pressant à tous les belligérants pour qu'ils arrêtent immédiatement les combats et respectent les droits de la population civile.

Le Conseil de sécurité salue l'alternance politique au Burundi mais appelle au cessez-le-feu

La passation pacifique de la Présidence burundaise de la minorité tutsie à la majorité hutue a été saluée aujourd'hui par le Conseil de sécurité qui a toutefois estimé que la période transitoire ne serait un succès qu'avec la mise en oeuvre intégrale de l'Accord d'Arusha.

Transfert du pouvoir au Burundi : Kofi Annan félicite le nouveau Président et appelle au cessez-le-feu

A l'occasion de l'alternance du pouvoir au Burundi passé aujourd'hui de la minorité tutsie à la majorité hutue avec la prestation de serment du nouveau Président, Domitien Ndayizeye, et du Vice Président, Alphonse Kadege, le Secrétaire général de l'ONU a appelé à un cessez-le-feu immédiat, total et permanent dans le pays.

Le Conseil de sécurité salue la prochaine passation de pouvoir au Burundi

Saluant la transition politique qui se prépare au Burundi, le Conseil de sécurité de l'ONU a souligné aujourd'hui l'importance de la passation de pouvoir à laquelle s'est engagée le Président Pierre Buyoya et qui doit être effective d'ici au 1er mai.

La passation de pouvoir décidée par le Président burundais saluée par le Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité s'est félicité de la décision du Président du Burundi, Pierre Buyoya, de céder le pouvoir à son Vice-Président, Donatien Ndayizeye, le 1er mai 2003, comme prévu par l'accord de paix signé à Arusha, en Tanzanie, le 28 août 2000.