Burundi

Rwanda/Burundi : la lutte contre l'impunité passe par le respect des conventions internationales, rappelle Carolyn MacAskie

Dans une conférence de presse donnée aujourd'hui, l'Envoyée de l'ONU au Burundi a dénoncé l'accord passé entre les autorités burundaises et rwandaises pour forcer les demandeurs d'asiles rwandais réfugiés au Burundi à retourner au Rwanda, après avoir fui les tribunaux de leur pays qui tentent de juger les coupables du génocide de 1994. Elle a rappelé aux deux pays que s'ils veulent mettre fin à l'impunité dans la région, ils devraient commencer par respecter les conventions internationales eux-mêmes.

Conseil de sécurité : deux mécanismes envisagés pour identifier et juger les crimes graves commis au Burundi depuis 1962

Le Conseil de sécurité a été saisi hier des conclusions d'une commission d'enquête judiciaire internationale au Burundi qui propose la création d'une « commission de la vérité » pour identifier les crimes graves commis entre 1962 et 2000 et d'une chambre spéciale des tribunaux burundais pour juger les crimes de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis entre 1972 et 1993.

Le Secrétaire général condamne le retour forcé du Burundi des demandeurs d'asile rwandais

Le Secrétaire général s'est déclaré aujourd'hui gravement préoccupé par le renvoi du Burundi vers le Rwanda de près de 6000 demandeurs d'asile rwandais. L'agence de l'ONU pour les réfugiés avait condamné hier l'accord convenu entre les autorités du Burundi et du Rwanda pour procéder à leur retour forcé en les qualifiant « d'immigrants illégaux ».

Burundi : reprise des élections dans les communes affectées par les violences

La Mission de l'ONU au Burundi a informé hier que les communes frappées par les violences qui ont fait un mort parmi la population civile et un blessé grave parmi les casques bleus devraient procéder de nouveau au vote. Elle a déclaré avoir déployé 2 000 soldats et autant de policiers pour protéger les populations civiles.

Burundi : le Conseil de sécurité proroge le mandat de l'ONUB pour une durée de six mois

Dans une résolution adoptée hier, le Conseil de sécurité a décidé de proroger le mandat de l'Opération des Nations Unies au Burundi pour une durée de six mois. Quelques jours avant que le Burundi n'entre dans une période électorale, étape décisive du processus de paix dans un pays déchiré par 12 ans de guerre civile, il appelle la communauté internationale à augmenter son aide au développement dans le pays.

Burundi : le Conseil de sécurité salue l'accord conclu entre le Gouvernement et le Palipehutu-FNL d'Agathon Rwasa

Le Conseil de sécurité a salué hier l'engagement signé entre le Gouvernement burundais et le mouvement rebelle du Palipehutu-FNL d'Agathon Rwasa, dernier groupe à rejoindre le processus de transition dans le pays. L'accord prévoit un cessez-le-feu permanent et un engagement à négocier sans entraver le processus électoral, du 3 juin au 19 août prochain.

Burundi : L'Envoyée de l'ONU appelle les dirigeants à s'abstenir de tout acte de violence

Les représentants pour le Burundi du Secrétaire général de l'ONU et de l'Union africaine ont appelé aujourd'hui les leaders politiques à s'abstenir de tout acte de violence ou de tout acte incitant à la violence au cours de la période électorale, une étape décisive du processus de paix. Cinq élections sont prévues du 3 juin au 19 août prochain, date de l'élection présidentielle au suffrage universel indirect.

HCR : inquiétude face aux intimidations subies par les demandeurs d'asile rwandais au Burundi

Des centaines de réfugiés rwandais au Burundi ont repris le chemin du Rwanda après avoir subi des intimidations de la part de militaires burundais, indique l'agence de l'ONU pour les réfugiés. Le Gouvernement burundais a lancé une campagne « d'information » pour encourager leur rapatriement volontaire mais certains réfugiés citent la crainte des tribunaux « gacaca », mis en place pour juger les responsables du génocide rwandais et des pressions et rumeurs de massacres.

Le Burundi est sur la bonne voie mais le soutien de la communauté internationale est impératif, selon l'Envoyée de l'ONU

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour le Burundi a dressé un tableau relativement positif de la situation dans le pays où le processus de paix est « en bonne voie ». Elle a néanmoins prévenu qu'en l'absence d'un soutien financier ces progrès seraient menacés.

Burundi : le déficit alimentaire qui s'aggrave menace le processus de paix

Deux millions de Burundais auront besoin d'assistance alimentaire cette année, soit 40% de plus qu'en 2004, selon deux agences de l'ONU pour l'alimentation, qui préviennent que la détérioration de la sécurité alimentaire au Burundi menace le fragile processus de paix avec notamment le vote dernièrement d'une nouvelle Constitution qui met fin à 11 années de guerre civile.