Bangladesh

Covid-19 : l’impact dévastateur de la pandémie sur la sécurité et le bien-être des femmes et des enfants déracinés

Une nouvelle plateforme de visualisation des données du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) met en lumière l’impact dévastateur de la pandémie de Covid-19 sur la sécurité et le bien-être des femmes et des enfants déracinés.

L’ONU lance un plan de réponse pour « sauvegarder le bien-être et la dignité » des Rohingyas au Bangladesh

Sous la direction du gouvernement du Bangladesh, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont lancé, mardi, un plan de 943 millions de dollars pour « sauvegarder le bien-être et la dignité » des réfugiés rohingyas dans le pays et de leurs communautés d'accueil.

Méditerranée : au moins 50 migrants morts noyés dans un naufrage au large des côtes tunisiennes (OIM)

Au moins 50 migrants et réfugiés sont morts noyés dans un naufrage au large de la Tunisie alors qu’ils tentaient de traverser la Méditerranée de la Libye vers l’Italie et une trentaine d’entre eux ont été secourus, a indiqué, mardi, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

La crise des réfugiés rohingyas « ne doit pas tomber dans l’oubli » (HCR)

La crise des réfugiés rohingyas ne doit pas être oubliée, a alerté vendredi le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), appelant à « à un soutien renouvelé et fort de la communauté internationale en faveur » de ces civils qui ont fui le Myanmar.

Le fonds d'urgence de l'ONU alloue 14 millions de dollars aux réfugiés rohingyas laissés sans abri par un incendie massif

Le chef de l’humanitaire de l’ONU a débloqué mercredi 14 millions de dollars pour aider des milliers de familles de réfugiés rohingyas, après qu’un énorme incendie a ravagé le camp de Kutupalong, dans le sud du Bangladesh, au début de la semaine.

Bangladesh : un incendie important dévaste le camp de réfugiés rohingyas à Cox's Bazar

Un incendie gigantesque a ravagé dimanche trois sites gérés par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Cox's Bazar, au Bangladesh, déplaçant près de 45.000 réfugiés rohingyas et provoquant des dégâts catastrophiques dans le plus grand camp de réfugiés au monde.