Bachelet

La 26e conférence des parties au changement climatique des Nations Unies (COP26) se tient à Glasgow, au Royaume-Uni.
Unsplash/Stephen O'Donnell

COP26 à Glasgow : « Il est temps de laisser derrière nous les discours stériles », alerte la cheffe des droits de l’homme de l’ONU

« Sans une planète saine, il ne pourra pas y avoir de droits de l’homme, et si nous continuons sur notre lancée, il risque de ne plus y avoir d’êtres humains », a averti jeudi la cheffe des droits de l’homme de l’ONU, invitant la communauté internationale à « une action urgente et prioritaire » pour prévenir « les effets néfastes des changements climatiques ».

Des famiilles des provinces de Kunduz, Sar-e-Pol et Takhar ayant trouvé refuge dans une école dans le sud de Kaboul.
© UNICEF Afghanistan

Afghanistan : « une ligne rouge fondamentale sera le traitement des femmes et des filles par les Talibans » - Michelle Bachelet

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet a exhorté mardi les Talibans, qui se sont emparés du pouvoir en Afghanistan, à respecter les droits humains de tous, et a déclaré qu’une « ligne rouge fondamentale » serait leur traitement des femmes et des filles.

La Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Michelle Bachelet, et le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.
ONU-Femmes/Eskinder Debebe

La Commission de la condition de la femme de l'ONU s'achève par l'adoption d'une déclaration pionnière

Des responsables de l'ONU ont salué l'adoption, vendredi dans la soirée, d'un accord, par plus de 130 États Membres siégeant à la Commission de la condition de la femme, sur « l'élimination et la prévention de toutes les formes de violence contre les femmes et les filles », exhortant les gouvernements à traduire en actes concrets les engagements pris en vertu de ce document.