Armes de destruction massive

Moyen-Orient : l’ONU se félicite des avancées vers la création d'une zone exempte d'armes nucléaires 

Le Secrétaire général des Nations Unies s’est félicité samedi du succès de la Conférence sur la création d'une zone exempte d'armes nucléaires et d'autres armes de destruction massive au Moyen-Orient, qui s’est tenue cette semaine au siège de l’ONU à New York. 

L’ONU regrette profondément la fin du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a exprimé vendredi son profond regret face à la fin du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) qui avait été signé en 1987 par les Etats-Unis et l’Union soviétique pendant la Guerre froide.

Armes de destruction massive : la situation financière du Comité 1540 suscite l'inquiétude

Le Président du Comité créé en vertu de la résolution 1540 a averti mardi le Conseil de sécurité qu’à moins de trouver une solution aux problèmes financiers d’ici à la fin du mois d’avril, le Comité fera face à d’« énormes » difficultés pour honorer ses obligations, alors même que l’objectif de barrer l’accès des acteurs non étatiques aux armes de destruction massive est considéré comme une priorité internationale.

Elimination totale des armes nucléaires : une « priorité absolue » de l’ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué samedi le premier anniversaire de l'adoption du Traité sur l'interdiction des armes nucléaires.

Le Conseil de sécurité rappelle l’importance de la non-prolifération des armes de destruction massive

Le Conseil de sécurité s’est réuni jeudi pour discuter de la non-prolifération des armes de destruction massive, l’occasion pour les Etats membres de rappeler le rôle essentiel de la résolution 1540 (2004) pour lutter contre la menace « claire et actuelle » de voir des armes de destruction massive tomber dans les mains de groupes non étatiques, y compris terroristes.

Premier bilan du Comité sur la non-prolifération des armes de destruction massive

Le Conseil de sécurité a entendu aujourd'hui le premier bilan du Président du Comité chargé d'examiner les rapports de chaque Etat rendant compte de leurs efforts pour lutter contre la non-prolifération des armes de destruction massive, alors que 86 rapports seulement ont été rendus et que nombre de pays font état de difficultés dans leur élaboration.