AIEA

Pour l'AIEA, l'usage des technologies nucléaires à des fins civiles reste une priorité

Le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a souligné mardi que la priorité de l'agence onusienne consiste à promouvoir l'usage des technologies nucléaires à des fins civiles, notamment en vue de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) d'ici à la date-butoir de 2015.

L'AIEA salue le travail de décontamination effectué par le Japon à Fukushima

Des progrès notables ont été accomplis par le Japon dans ses efforts pour décontaminer les zones irradiées par l'incident nucléaire de mars 2011 à Fukushima, a conclu un groupe d'experts des Nations Unies, tout en encourageant le gouvernement à mieux promouvoir auprès de l'opinion publique ses activités et objectifs.

Mission d'évaluation de l'AIEA de la sûreté de centrales nucléaires en République tchèque

Une équipe internationale dirigée par des experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a conclu jeudi une évaluation des mesures prises par la principale compagnie nationale d'électricité en République tchèque (CEZ) pour sécuriser les deux centrales nucléaires de Dukovany et Temelin.

L'ONU salue l'accord conclu entre quatre pays africains pour la gestion commune de leurs ressources hydriques

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a salué mercredi la signature d'un accord-cadre par quatre pays d'Afrique du Nord-Est pour améliorer la gestion de l'eau d'un réservoir souterrain situé le long des frontières entre ces pays.

L'AIEA va ouvrir à Fukushima un centre de préparation à une urgence nucléaire

Des experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sont en route pour le Japon afin d'ouvrir, avec l'appui du gouvernement japonais, un centre de préparation à une urgence nucléaire à Fukushima. Cette ville côtière avait été dévastée il y a deux ans par un tremblement de terre et un tsunami qui avait provoqué un très accident nucléaire.

L'AIEA exprime sa préoccupation devant les programmes nucléaires iranien et nord-coréen

Annonçant lundi la poursuite des efforts de l'ONU pour aider le Japon à surmonter les conséquences de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima de mars 2011, le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a également exprimé ses préoccupations devant les développements des programmes nucléaires de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et de l'Iran.