Afghanistan

Afghanistan : l'autorité électorale lance le dépouillement des bulletins de vote

Après avoir fait procéder à la « mise en quarantaine » des urnes faisant l'objet de plaintes de la part des candidats à l'élection à la présidence de l'Afghanistan, l'autorité électorale a autorisé le démarrage du dépouillement aujourd'hui à 11 heures dans la région du Centre.

Participation massive à l'élection présidentielle des Afghans se trouvant au Pakistan et en Iran

Au Pakistan et en Iran, où se trouvent une forte concentration d'Afghans, 850 000 d'entre eux ont pris part à la consultation électorale du 9 octobre, a indiqué aujourd'hui à Genève, le porte-parole de l'organisme de l'ONU chargé par l'autorité électorale afghane d'organiser le scrutin dans ces pays voisins de l'Afghanistan.

Hommage de Kofi Annan à la maturité civique du peuple afghan

Dans une déclaration, le Secrétaire général loue la patience, l'endurance et la maturité civique dont a fait preuve le peuple afghan lors du scrutin présidentiel de samedi dernier. Il affirme également que les plaintes reçues seront tirées au clair et que le processus électoral en sortira renforcé pour les prochaines échéances électorales du printemps.

Elections afghanes : un verdict populaire massivement favorable et un désarmement en forte progression

Tirant un premier bilan des élections de samedi en Afghanistan, « en soi un événement », le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU a indiqué au Conseil de sécurité que même s'il fallait attendre deux ou trois semaines avant que les résultats ne soient connus, la participation massive était en soi un succès renforcé par un effet induit, l'élan donné au désarmement.

Saluant des élections afghanes historiques, le Conseil se tourne vers les législatives

Félicitant les millions d'électeurs et d'électrices qui ont participé à la première élection du chef de l'Etat en Afghanistan, les 18 candidats qui leur ont offert un large choix politique ainsi que tous ceux qui ont contribué au succès de l'opération, le Conseil de sécurité envisage d'ores et déjà l'étape suivante, les élections parlementaires d'avril 2005 pour lesquelles il demande au Gouvernement afghan d'améliorer encore la situation dans le pays et à la communauté internationale de lui venir en aide.

Malgré les intempéries et les risques, participation massive aux élections afghanes

Ils ont voté. Malgré les inondations, les vents violents, les tempêtes de neige et de sable, malgré les plaintes des candidats sur l'encre mal utilisée pour identifier les votants, malgré les armes qui les visaient et qui ont pour la plupart manqué leurs cibles, les Afghans ont participé hier en masse à leur première élection présidentielle.

Afghanistan : mise en place d'un groupe d'enquête de l'ONU à la demande du JEMB

L'autorité électorale administrant le scrutin afghan, le JEMB, a annoncé aujourd'hui à Kaboul avoir demandé à l'ONU, qui a accédé à sa demande, de mettre en place un groupe d'experts électoraux indépendants chargé d'enquêter sur le bien-fondé des plaintes qu'elle a reçues de la part de candidats aux élections présidentielles.

Enthousiasme tranquille des Afghans qui ont commencé à se rendre aux urnes

En Afghanistan, à 9 h 30 ce matin, heure de Kaboul, alors que les élections avaient commencé depuis un peu plus de deux heures, un point de presse de la Mission de l'ONU faisait état d'attaques limitées contre des postes de police et l'armée, d'un problème d'encre indélibile destinée à marquer les électeurs ayant déjà voté mais aussi de « l'enthousiasme tranquille » des électeurs se rendant aux urnes.

Veille d'élections en Afghanistan : tirs de roquettes et mobilisation générale

Les engins qui ont atterri hier soir et ce matin à Kaboul et à Jalalabad ont eu un impact limité, deux enfants ayant toutefois été blessés, mais les informations reçues de la Mission de l'ONU en Afghanistan évoquent surtout un pays en pleine effervescence pré-electorale.

« Les Afghans réussiront », affirme le chef de la Mission de l'ONU à trois jours des élections

Au cours des deux années pendant lesquelles la Mission de l'ONU en Afghanistan a été impliquée dans le processus électoral afghan, la situation a évolué de façon remarquable et a mis en évidence la détermination du peuple afghan à se doter d'un président démocratiquement élu, indique aujourd'hui le chef de la Mission de l'ONU qui affirme, à la veille de la clôture de la campagne électorale et à trois jours des élections, que, malgré les difficultés, ils y réussiront.