Afghanistan

Afghanistan : la deuxième phase du désarmement s'accélère et s'étend

Depuis le démarrage de la phase II des inscriptions électorales, le 1er mai, le nombre des sites d'inscription a triplé, tandis qu'un deuxième chef moudjahidin a, à son tour, pris la décision de désarmer, a indiqué la Mission de l'ONU en Afghanistan, qui a cependant rappelé les dangers toujours encourus par le personnel électoral.

L'inscription électorale de dirigeants du groupe mujahidin Hezb-i-Islami prévue aujourd'hui à Kaboul

Tout en insistant pour que l'inscription des partis politiques s'accélère, le Représentant spécial de l'ONU pour l'Afghanistan s'est réjoui de la décision annoncée par des membres d'un des plus importants groupes mujahidins afghans de prendre part aux élections de septembre. Une enquête est en cours sur l'explosion d'un véhicule électoral, samedi au Sud-ouest de Jalalabad, dont les six occupants sont sortis indemnes.

Plus de 2 millions d'Afghans réfugiés au Pakistan sont rentrés chez eux

L'agence de l'ONU pour les réfugiés indique que le retour dans leurs foyers de plus de 3,1 millions d'Afghans depuis 2002 témoigne de la confiance dans la stabilité du gouvernement Karzaï.

Afghanistan : la stagnation du processus de désarmement pourrait avoir de graves conséquences, prévient la Mission de l'ONU

Le chef de la MANUA, la Mission des Nations Unies en Afghanistan, s'est félicité de la remise de plusieurs centaines d'armes, dans la province de Wardak. Le Représentant spécial a toutefois exprimé sa grave préoccupation concernant la stagnation du programme de désarmement dans le pays.

Meurtres en Afghanistan : des forces de sécurité supplémentaires nécessaires, selon l'Envoyé de l'ONU

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, « attristé et choqué » par le meurtre de deux employés internationaux et de leur interprète afghan, en mission dans la province de Nuristan, limitrophe du Pakistan, condamne ces actes qui mettent une fois de plus en évidence la nécessité d'accroître le dispositif de sécurité, indique aujourd'hui son porte-parole.