accord de paix

Colombie : l’envoyé de l’ONU note des progrès dans la mise en œuvre de l’accord de paix

Le chef de la Mission de vérification des Nations Unies en Colombie, Jean Arnault, s’est félicité mercredi devant le Conseil de sécurité des progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les anciens rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie – Armée populaire (FARC-EP).

En visite conjointe au Soudan du Sud, des responsables de l’ONU et de l’UA expriment leur solidarité

A l’issue d’une visite conjointe au Soudan du Sud, des hauts responsables de l’ONU et de l’Union africaine (UA) ont réaffirmé leur solidarité avec la population au moment où le nouvel accord de paix est mis en œuvre.

Soudan du Sud : la mise en œuvre de l’accord de paix reste le véritable défi, selon l'envoyé de l'ONU

Devant la presse réunie dans la capitale sud-soudanaise, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Soudan du Sud, David Shearer, a jugé impératif mercredi que les parties au conflit mettent en  œuvre l'accord de paix revitalisé signé il y a tout juste une semaine en Éthiopie.

Mali : le Conseil de sécurité insiste sur l’urgence d’accélérer l’application de l’accord de paix

Dans une déclaration à la presse publiée ce vendredi,  à la mi-journée, au Siège de l’ONU, à New York, les membres du Conseil de sécurité se sont réjouis de la conduite par le gouvernement malien du processus électoral dans le cadre constitutionnel.

Audio -
1'19"

Mali : le Conseil de sécurité avertit qu’il prendra des mesures si l’accord de paix n’est pas mis en œuvre

Alors que le Mali se prépare pour le scrutin présidentiel du 29 juillet, le Conseil de sécurité a adopté jeudi une résolution prorogeant jusqu’au 30 juin 2019 le mandat de la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUSMA), tout en prévenant les Maliens qu’il prendra des mesures s’ils n’appliquent pas l’accord de paix.

Colombie : le processus de paix a permis une réduction de la violence, selon l’envoyé de l’ONU

Le processus de paix entre le gouvernement colombien et les rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie –Armée du populaire (FARC-EP) a permis une réduction notable de la violence lors des élections législatives le 11 mars dernier, s’est félicité jeudi le Représentant spécial des Nations Unies dans ce pays, Jean Arnault, devant le Conseil de sécurité.