L'actualité mondiale Un regard humain

10.06.01 - MEDICAL PRACTICE

(ONU/Lai Fan Chi)

À la rencontre de l’homme "qui répare les femmes"

Cette semaine dans Escale nous découvrons l’œuvre et le parcours du docteur congolais Denis Mukwegue.

Ce chirurgien gynécologue obstétricien qui, depuis près de deux décennies, se voue à la réparation et réhabilitation des victimes de viol à l’Est de la RDC.

L'engagement du Dr. Mukwege lui a permis de soigner plus de 40.000 victimes à l'hôpital qu'il a lui-même fondé dans le quartier de Panzi à Bukavu, sa ville natale de la région du Sud-Kivu, à l'est de la RDC.

Escale: Non! À l’excision

  Cette semaine dans Escale, Nafissatou Diop, la Coordonnatrice du programme conjoint UNFPA-UNICEF sur les mutilations génitales féminines (MGF) revient sur cette pratique néfaste qui consiste à enlever partiellement ou totalement les organes génitaux externes d'une fille et qui affecte encore aujourd'hui 3 millions de filles par an.

La grossesse chez l’adolescente : problème mondial immense, selon l’UNFPA

L’UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la population, a lancé récemment son rapport sur l’État de la population mondiale 2013, qui indique que la grossesse chez l’adolescente est un problème mondial immense en particulier dans les pays en développement où, chaque année, 7,3 millions de filles de moins de dix-huit ans mettent un enfant au monde.

Autisme : une association de famille déterminée à vaincre la maladie

L’autisme ou plus généralement les troubles du spectre autistique (TSA) sont des troubles du développement humains caractérisés par une interaction sociale et une communication anormales, avec des comportements restreints et répétitifs.

L’autisme affecte la façon dont le cerveau traite les informations en modifiant, de manière encore inconnue, l’organisation des réseaux de neurones durant le développement. Les symptômes sont généralement détectés par les parents dès les deux premières années de la vie de l’enfant.

La Communauté internationale intensifie la lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF)

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté en décembre 2012 sa première résolution dénonçant les MGF, les mutilations génitales féminines, qui affectent quelque 140 millions de femmes dans le monde. La résolution de l’ONU préconise des recommandations concrètes pour prévenir les MGF, protéger les filles exposées, mettre fin à l’impunité et offrir des services de soutien à celles qui souffrent toute leur vie des conséquences de ces interventions.

Vers une résolution mondiale interdisant la mutilation génitale féminine

Cette semaine nous nous penchons sur la lutte contre la mutilation génitale féminine.

L’expression "mutilation génitale féminine" regroupe plusieurs pratiques traditionnelles allant de l’excision des organes sexuels extérieurs féminins, tels que le clitoris, jusqu'à l’infibulation, qui comprend la suture de la majeure partie des grandes et petites lèvres et de la vulve, ne laissant qu’une petite ouverture pour que l’urine et les menstruations puissent s’écouler.

Paludisme : vers l’élimination de ce fléau dans le monde

Le monde se prépare à entrer dans la phase d'élimination du paludisme au cours de la prochaine décennie. C’est la révélation contenue dans un récent rapport du Partenariat « Roll Back Malaria » dirigé par le Professeur Awa Marie Coll-Seck, la Directrice exécutive de cette institution. Ce rapport prévoit une quasi disparition des décès dus au paludisme pendant les dix prochaines années.