L'actualité mondiale Un regard humain
En août 2022, un navire marchand quitte Odessa après le feu vert donné par le Centre conjoint de coordination, dans le cadre de l'Initiative de la mer Noire.

Ukraine : l’ONU condamne les attaques russes contre les installations portuaires d’Odessa

OCHA/Saviano Abreu
En août 2022, un navire marchand quitte Odessa après le feu vert donné par le Centre conjoint de coordination, dans le cadre de l'Initiative de la mer Noire.

Ukraine : l’ONU condamne les attaques russes contre les installations portuaires d’Odessa

Aide humanitaire

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné fermement jeudi les attaques russes contre les installations portuaires d'Odessa et d'autres ports ukrainiens de la mer Noire.

Les attaques contredisent les engagements de la Fédération de Russie dans le cadre du protocole d'accord avec les Nations Unies, qui stipule que « la Fédération de Russie facilitera l'exportation sans entrave de nourriture, d'huile de tournesol et d'engrais à partir des ports de la mer Noire sous contrôle ukrainien », a noté Stéphane Dujarric, le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général rappelle également que la destruction d'infrastructures civiles peut constituer une violation du droit international humanitaire », a-t-il ajouté.

Le porte-parole a aussi observé que ces attaques ont un impact bien au-delà de l'Ukraine. « Nous constatons déjà l'effet négatif sur les prix mondiaux du blé et du maïs, ce qui nuit à tout le monde, mais particulièrement aux personnes vulnérables du Sud », a-t-il dit.

« Pour sa part, le Secrétaire général ne relâchera pas ses efforts pour faire en sorte que les denrées alimentaires et les engrais ukrainiens et russes soient disponibles sur les marchés internationaux dans le cadre de ses efforts continus pour lutter contre la faim dans le monde et garantir la stabilité des prix alimentaires pour les consommateurs du monde entier », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général António Guterres monte à bord du navire Kubrosliy à Odessa, en Ukraine (photo d'archives).
Photo ONU/Mark Garten
Le Secrétaire général António Guterres monte à bord du navire Kubrosliy à Odessa, en Ukraine (photo d'archives).

Fin de l'Initiative de la mer Noire

Les attaques russes interviennent après que la Russie a décidé de mettre fin lundi à l’Initiative de la mer Noire en se retirant de cet accord qui a permis notamment à l'Ukraine d'exporter ses céréales par voie maritime et ainsi de contribuer à maintenir la stabilité des prix alimentaires mondiaux.

Le Secrétaire général de l’ONU a regretté profondément cette décision. L’Initiative de la mer Noire avait été signée en juillet 2022 à Istanbul par la Russie, l’Ukraine et la Türkiye, sous l’égide des Nations Unies.

M. Guterres a rappelé lundi que cette initiative a assuré le passage en toute sécurité de plus de 32 millions de tonnes de denrées alimentaires depuis les ports ukrainiens et que le Programme alimentaire mondial (PAM) a expédié plus de 725.000 tonnes pour soutenir les opérations humanitaires – « soulageant la faim dans certaines des régions les plus durement touchées du monde, notamment l'Afghanistan, la Corne de l'Afrique et le Yémen ».