Somalie : l’ONU réclame une enquête crédible sur la mort de dizaines de civils à Laas Canood

Une mère est assise devant les tombes anonymes de ses deux jeunes enfants dans un camp de personnes déplacées à Dollow, en Somalie.
© UNICEF/Mark Condren
Une mère est assise devant les tombes anonymes de ses deux jeunes enfants dans un camp de personnes déplacées à Dollow, en Somalie.

Somalie : l’ONU réclame une enquête crédible sur la mort de dizaines de civils à Laas Canood

Paix et sécurité

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Volker Türk, a demandé mardi aux autorités somaliennes d’assurer une enquête indépendante, efficace et impartiale sur les circonstances de la mort de dizaines de personnes à Laas Canood, aux cours d’affrontements entre les forces de sécurité et des membres de clans qui durent depuis le 5 février.

La localité de Laas Canood est située dans les régions de Sool et de Sanaag, revendiquées à la fois par le « Somaliland » et le Puntland.

« Au moins 20 personnes ont été tuées et environ 119 autres blessées, dont des enfants – dans des combats entre les forces de sécurité et des membres d’un clan local », a déclaré Volker Türk, dans un communiqué de presse.

Il s’est dit en outre préoccupé par « les informations selon lesquelles les affrontements se poursuivent aujourd’hui et causent de nouvelles victimes ».

Déjà 20.000 personnes déplacées en raison des combats

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme a déploré que « ces homicides potentiellement illégaux surviennent un mois seulement après qu’au moins 20.000 personnes ont été déplacées par les affrontements à Laas Canood », ajoutant qu’ils pourraient contribuer à de nouveaux déplacements, et aggraver la situation humanitaire déjà fragile dans la région.

Il a appelé les autorités à mener « une enquête crédible et impartiale sur les affrontements afin de déterminer les responsables présumés et de les amener à rendre des comptes dans le cadre de procès équitables, y compris pour les dommages infligés aux maisons ».