Journée des toilettes : l’ONU souligne l'impact de la crise de l'assainissement sur les eaux souterraines

Des filles utilisent les toilettes dans une école de l'État de Benue, au Nigéria.
© UNICEF/Adzape
Des filles utilisent les toilettes dans une école de l'État de Benue, au Nigéria.

Journée des toilettes : l’ONU souligne l'impact de la crise de l'assainissement sur les eaux souterraines

Développement durable (ODD)

A l’occasion de la Journée mondiale des toilettes, célébrée ce samedi, les Nations Unies insistent sur la nécessité d’améliorer l’assainissement afin de protéger les eaux souterraines de la pollution par les déchets.

« En cette Journée mondiale des toilettes, considérons les effets de systèmes d’assainissement inadéquats sur les eaux souterraines : ils répandent les déchets humains dans les rivières, les lacs et le sol, et polluent les ressources en eau sous nos pieds », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU,  António Guterres, dans un message.

La campagne de la Journée mondiale des toilettes 2022, intitulée « Rendre l'invisible visible » se concentre sur l'impact de la crise de l'assainissement sur les eaux souterraines. Les eaux souterraines sont la source d'eau douce la plus abondante au monde. Elles soutiennent l'approvisionnement en eau potable, les systèmes d'assainissement, l'agriculture, l'industrie et les écosystèmes. Alors que le changement climatique s'aggrave et que les populations augmentent, les eaux souterraines sont vitales pour la survie humaine.

Des toilettes géants au siège de l'ONU en commémoration de la Journée mondiale des toilettes (photo d'archives).
Photo ONU/Mark Garten
Des toilettes géants au siège de l'ONU en commémoration de la Journée mondiale des toilettes (photo d'archives).

Rôle vital des toilettes sûres

Selon le Secrétaire général, cette question a été occultée pendant trop longtemps, car elle a lieu sous terre, parmi les communautés les plus pauvres.

« Aujourd’hui, mettons en lumière le rôle vital que jouent des toilettes sûres dans tous les aspects du développement durable, visibles ou invisibles. Agissons résolument, sans attendre, pour réaliser le droit fondamental à l’eau et à l’assainissement dans le monde entier », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a noté qu’améliorer l’assainissement est « un moyen très rentable de transformer la vie des gens ». « Les avantages vont bien au-delà de la santé publique. L’assainissement et des toilettes sûres améliorent la nutrition et la gestion de ressources en eau rares et favorisent la fréquentation scolaire et les possibilités de travail, en particulier pour les femmes et les filles », a-t-il souligné.

Il a rappelé que chaque dollar investi dans les toilettes et l’assainissement fait baisser cinq fois les coûts de santé et fait augmenter cinq fois la productivité, l’éducation et l’emploi.

Selon le chef de l’ONU, « nous ne sommes pas près de tenir notre promesse de fournir des toilettes sûres pour tous d’ici à 2030, un indicateur clef du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Nous avons trop peu investi dans les systèmes d’assainissement et avons trop peu progressé ». 

Les Nations Unies indiquent que 3,6 milliards de personnes subissent toujours l’indignité de vivre sans toilettes sûres. Chaque jour, plus de 700 enfants meurent de maladies causées par un assainissement insuffisant, une mauvaise hygiène et une eau insalubre.